Économie : le projet de loi de finances 2022 du gouvernement vivement critiqué

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Économie : le projet de loi de finances 2022 du gouvernement est vivement critiqué
France Info
Article rédigé par
A.Sylvain, T.Curtet, C.Tixier, V.Vermot-Gaud, F.Le Moal, E.Urtado - franceinfo
France Télévisions

Le projet de loi de finances 2022 est le dernier budget du quinquennat d’Emmanuel Macron. Il a été présenté mercredi 22 septembre.

Dans le projet de loi de finances 2022 présenté mercredi 22 septembre, les budgets de trois ministères ont été considérablement augmentés : l’Éducation, la Justice et l’Intérieur. Le budget 2022 serait en hausse de 11,8 milliards d’euros par rapport à l’an dernier. Selon le ministère de l’Économie, des Finances et de la Relance, les augmentations de budget sont les suivantes : ministère de l’Éducation (+1,7 milliard), ministère de la Défense (+1,7 milliard), ministère de l’Intérieur (+ 1,4 milliard) et ministère de la Justice (+ 700 millions). « Pour moi, ce budget ne dépense pas assez. On dépense surtout à coup de baisse d’impôt et souvent pour les plus riches », raconte Eric Coquerel, député LFI de Seine-Saint-Denis.

Pour les Républicains, ce projet de loi de finances est inquiétant

Du côté des Républicains, ce budget a des allures de campagne présidentielle qui ne porte pas réellement son nom. « Le futur budget est très inquiétant sur un aspect, celui de la dérive des dépenses », explique Gilles Carrez, député LR du Val-de-Marne. Au début du mois d’octobre, deux grosses dépenses vont s’ajouter à ce projet : un plan d’investissement de 30 milliards d’euros sur plusieurs années pour financer les filières d’avenirs et l’innovation et un le revenu d’engagement pour les jeunes qui devrait avoisiner les deux milliards d’euros.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Plan de relance

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.