Bruno Le Maire annonce 20 milliards d'euros pour renforcer les fonds propres des entreprises

L'Etat va apporter se porter garant pour des prêts participatifs accordés aux entreprises pour qu'elles puissent reconstituer leurs fonds propres, a annoncé lundi le ministre de l'Economie.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Bruno Le Maire, ministre de l'Economie, le 15 octobre 2020. (LUDOVIC MARIN / POOL / AFP)

Une nouvelle annonce pour soutenir l'économie. Bruno Le Maire a indiqué lundi 19 octobre que 20 milliards d'euros seraient consacrés au renforcement des fonds propres des entreprises, via des prêts participatifs distribués notamment par les banques, mais auxquels l'Etat va apporter sa garantie. 

"Nous avons (...) entendu les critiques d'un certain nombre d'économistes qui disaient que ces prêts participatifs étaient insuffisants, [que] la reconstitution des fonds propres devait être plus forte. Et donc nous avons fixé désormais comme ambition 20 milliards d'euros d'encours de prêts participatifs pour la reconstitution des fonds propres des entreprises", a déclaré le ministre lors d'une conférence de presse.

Un objectif d'ici deux ans

Cet objectif doit être atteint à l'horizon de fin 2022. Selon la feuille de route présentée lundi, les prêts participatifs devront être disponibles dès le premier trimestre 2021.

Le plan de relance de 100 milliards prévoyait déjà ce dispositif mais le montant précis restait à définir. Le projet de loi de finances pour 2021 sera amendé en ce sens, a ajouté Bruno Le Maire. Le plan de relance doit comprendre un volet de 40 milliards consacré à l'industrie, dont 20 milliards étalés sur deux ans de réduction des impôts de production, qui pèsent sur la compétitivité des produits industriels français. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.