Périgueux : 34 000 foyers brièvement privés de courant, des commerçants et des professions libérales veulent porter plainte

Pour l'heure, aucune revendication officielle n'a été faite, mais selon France Bleu Périgord, RTE en Sud-Ouest, le gestionnaire du réseau, parle d'un acte de malveillance.

Des lignes à haute-tension, dans l\'Eure (illustration).
Des lignes à haute-tension, dans l'Eure (illustration). (JOEL SAGET / AFP)

Plusieurs coupures d'électricité ont eu lieu vendredi 24 janvier dans l'agglomération de Périgueux, privant de courant 34 000 foyers pendant une demi-heure, rapporte France Bleu Périgord.

Une clinique, un lycée, des commerces et certains cabinets médicaux ont été victimes de ces coupures survenues le matin et en début d'après-midi. Des commerçants du centre-ville et des professions libérales se sont constitués en collectif. Ils envisagent de porter plainte. "Ça suffit, on en a assez", s'écrit auprès de France Bleu Périgord une chirurgienne dentiste, qui a souhaité rester anonyme.

Ça fait trois fois que je ne sais pas qui coupe le courant, sans se rendre compte qu'il y a des gens qui travaillent sur de l'humain, sur de la chair.Une chirurgienne dentisteà France Bleu Périgord

"Quelques fois on fait des chirurgies, et on se retrouve avec des patients anesthésiés, coupés, qu'on ne peut pas finir", explique la médecin. Elle regrette de ne pas pouvoir faire son "travail de façon raisonnée et optimale". "Un jour, si ça leur arrive à eux, j'espère que ça tombera sur un des manifestants et que ça sera vraiment très dur pour lui, et qu'il en bavera un peu", lance la chirurgienne dentiste.

Pour l'heure, aucune revendication officielle n'a été faite, mais selon France Bleu Périgord, RTE en Sud-Ouest, le gestionnaire du réseau, parle d'un acte de malveillance. Le réseau de transport d'électricité va également déposer plainte contre X.