Cet article date de plus de sept ans.

Patrick Drahi rachète l'Américain Cablevision pour 17,7 milliards de dollars

Rien n'arrête Patrick Drahi, le magnat des télécoms. Son groupe Altice annonce ce jeudi matin le rachat Cablevision, le numéro quatre du câble aux États-Unis, pour 17,7 milliards de dollars, soit 15,7 milliards d'euros.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
  (Patrick Drahi, en juin 2015, lors d'une réception à l'Ecole polytechnique © MaxPPP)

Patrick Drahi, homme d'affaires franco-israélien et troisième fortune de France, agrandit encore son groupe Altice. La maison-mère de Numéricable-SFR a confirmé le rachat de Cablevision, câblo-opérateur américain, numéro quatre de son secteur. La transaction sera effective au premier semestre 2016. "La stratégie d'Altice sur le marché important et hautement stratégique des États-Unis est renforcée avec l'acquisition de Cablevision", affirme Patrick Drahi dans un communiqué.

Un rachat au prix fort

Altice paie 22% de plus que la valeur boursière de Cablevision mercredi soir à la fermeture de Wall Street, soit 17,7 milliards de dollars. La somme est élevée dans le mesure où les profits du câblo-opérateur n'ont été que de 311 millions de dollars. Mais Altice veut frapper fort pour tirer parti du mouvement de concentration dans le câble aux Etats-Unis. En ce moment le secteur souffre d'une érosion de sa clientèle face aux diffuseurs de vidéos à la demande, comme Netflix. Mais les câblo-opérateurs restent tout de même incontournables, car, souvent, aux Etats-Unis ils sont aussi fournisseurs d'accès à internet et gardent un vrai poids.

Altice à l'offensive sur le marché du câble américain

En mai, Altice avait racheté Suddenlink, septième câblo-opérateur américain, pour un peu plus de 9 milliards de dollars (8 milliards d'euros). Le nouvel ensemble constitué avec Cablevision "représente le quatrième plus gros câblo-opérateur sur le marché américain", assure le groupe dans un communiqué.

 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Éco / Conso

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.