Obsolescence programmée : les cartouches d'encre Epson rendues obsolètes prématurément ?

L'obsolescence programmée est au sommaire d'"Envoyé spécial" ce jeudi 29 mars. Les équipes d'Élise Lucet vous expliquent pourquoi et comment tombent en panne prématurément.

France 2

Dans le viseur de la justice, les cartouches d'encre Epson, avec ses imprimantes à jet d'encre. La marque japonaise utiliserait-elle certaines techniques pour nous faire consommer toujours plus, plus vite ? C'est ce qu'a cherché à savoir "Envoyé Spécial" dans son émission de ce jeudi 29 mars. Dans cette cartouche neuve, il y a huit millilitres d'encre noire qui vont s'écouler en quelques minutes à peine, bloquant l'imprimante au bout de 12 impressions et demie d'encre noire.

Une puce qui rend obsolète la cartouche

Pourtant, la cartouche semble encore contenir de l'encre. Il reste deux millilitres, soit un quart de la contenance totale de la cartouche vendue 14 euros. Avec cette quantité, il est encore possible d'imprimer jusqu'à quatre pages avec la même qualité. Des pages supplémentaires dont les consommateurs sont privés à cause d'un petit composant électronique placé sur nos cartouches et programmé par Epson. Une puce qui rend obsolète la cartouche alors qu'il reste de l'encre à l'intérieur. Selon l'association HOP, Halte à l'Obsolescence Programmée, Epson réduirait donc la durée de nos vies de nos cartouches.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des imprimantes et scanners Epson, à Singapour, en 2002. 
Des imprimantes et scanners Epson, à Singapour, en 2002.  (ROSLAN RAHMAN / AFP)