Cet article date de plus de neuf ans.

Nicolas Sarkozy devrait s'exprimer à la télévision sur la crise que traverse l'Europe

Le chef de l'Etat, qui ne s'est pas exprimé à la télévision depuis le mois de février, devrait faire son retour sur le petit écran, cette semaine. Nicolas Sarkozy devrait y défendre la politique qu'il conduit pour sortir la France de la crise.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Nicolas Sarkozy devrait s'adresser aux Français par le biais de la télévision ce jeudi (AFP)

Le chef de l'Etat, qui ne s'est pas exprimé à la télévision depuis le mois de février, devrait faire son retour sur le petit écran, cette semaine. Nicolas Sarkozy devrait y défendre la politique qu'il conduit pour sortir la France de la crise.

S'exprimera, s'exprimera pas ? Ni confirmation ni infirmation de l'Elysée sur une intervention télévisée, jeudi soir, du président de la République ? Les rumeurs vont bon train quant à cet exercice médiatique de Nicolas Sarkozy.

Mais selon Le Figaro, cette intervention devrait avoir au lendemain du sommet européen censé s'achever par un accord pour sortir la zone euro de la crise.

Tour de chauffe électoral

L'objectif pour le chef de l'Etat est de promouvoir son bilan auprès des Français et de regagner du terrain dans les sondages. Cette intervention lui permettrait aussi de refaire son retard médiatique sur le Parti socialiste qui a largement occupé le terrain avec sa primaire. Il pourra le faire à la condition qu'un accord soit trouvé entre les pays européens, la veille, à Bruxelles. M. Sarkozy se trouve donc au pied du mur.

S'il passe cet obstacle, le probable candidat de l'UMP à la présidentielle de 2012 devrait se présenter comme le protecteur des Français face au tourbillon de la crise financière, afin que les électeurs s'en souviennent dans six mois. Cette offensive médiatique s'apparente donc à un "tour de chauffe" électoral.

Une communication verrouillée

Contrairement à la dernière intervention télévisée de M. Sarkozy dans Paroles de Français, en février, il ne devrait pas y avoir de public, ni de reportage. Bref, pas de "show", mais un long entretien de 1h 15 conduite depuis l'Elysée par des journalistes qui ont également été choisi par l'Elysée. Il s'agit de Yves Calvi, pour son côté pédagogue, et Jean-Pierre Pernault, pour sa capacité à attirer des téléspectateurs issus de la classe populaire, les plus durement touchés par la crise économique.

C'est en outre la première fois qu'une telle émission sera produite par une société privée, comme l'a révélé Le Monde. Elle devrait être réalisé par Renaud Le Van Kim, déjà aux manettes du Grand Journal de Canal +, qui a supervisé des meetings de Nicolas Sarkozy durant sa campagne, en 2007.

Intervenant jeudi en début de soirée, l'entretien télévisé du président de la République sera livré "clés en main" à France 2 et TF1 pour une retransmission en direct.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Eco / Conso

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.