Nicolas Sarkozy a annoncé que la TVA réduite à 5,5% pour les travaux de rénovation dans le bâtiment sera reconduite

"C'est un effort très important de l'Etat mais c'est une niche à laquelle on ne touchera pas, parce que c'est le bâtiment", a-t-il dit lors d'une table ronde consacrée à l'immobilier à Thiais, sans le Val-de-Marne.Ce taux réduit de TVA réprésente un manque à gagner de 5,15 milliards d'euros chaque année pour l'Etat.

Façade d\'un immeuble en cours de ravalement à Paris
Façade d'un immeuble en cours de ravalement à Paris (AFP - Eric Piermont)

"C'est un effort très important de l'Etat mais c'est une niche à laquelle on ne touchera pas, parce que c'est le bâtiment", a-t-il dit lors d'une table ronde consacrée à l'immobilier à Thiais, sans le Val-de-Marne.

Ce taux réduit de TVA réprésente un manque à gagner de 5,15 milliards d'euros chaque année pour l'Etat.

La Confédération de l'artisanat et des petites entreprises du bâtiment (Capeb) avait estimé qu'une normalisation à 19,6% du taux de TVA dans les travaux de rénovation mettrait en péril plus de 40.000 emplois dans un secteur qui en a perdu plus de 30.000 depuis le début de la crise.