Moscovici abandonne l'objectif des 3% de déficit pour 2013

Il a assuré queParis préciserait dans les semaines qui viennent les mesures d'économie qui doivent permettre à la France de réduire le déficit à 3% en 2014.

Pierre Moscovici, ministre de l\'Economie, à l\'Elysée, à Paris, le 13 février 2013.
Pierre Moscovici, ministre de l'Economie, à l'Elysée, à Paris, le 13 février 2013. (PATRICK KOVARIK / AFP)

L'objectif de réduction des déficits publics à 3% en 2013 est officiellement abandonné : "Les conditions sont réunies pour considérer un report de l'objectif nominal en 2013", a déclaré le ministre de l'Economie, Pierre Moscovici, vendredi 22 février lors d'un point presse à Bercy. Cette annonce survient quelques heures après la publication des nouvelles prévisions de croissance de la Commission européenne pour la France en 2013. Il a toutefois assuré que ce report ne serait "effectif" qu'après des discussions et avec l'accord des partenaires européens.

L'objectif n'est pas mis de côté mais simplement repoussé à l'année prochaine. Le ministre a assuré que la France préciserait dans les semaines qui viennent les mesures d'économie qui doivent permettre à la France de réduire le déficit à 3% en 2014. 

Pierre Moscovici a dit espérer que la croissance de 0,1% en 2013 prévue par la Commission européenne soit, finalement, "supérieure". Il a également promis que la prévision du gouvernement, qui sera établie "fin mars", serait "extrêmement sérieuse".