Combien le tout "made in France" coûterait-il aux Français ?

Les ménages dépenseraient en moyenne 100 à 300 euros de plus par mois s'ils achetaient tricolore.

Une paire de chaussettes fabriquée à Rennes (Ille-et-Villaine), le 30 janvier 2013.
Une paire de chaussettes fabriquée à Rennes (Ille-et-Villaine), le 30 janvier 2013. (DAMIEN MEYER / AFP)

Arnaud Montebourg y croit, mais qu'en dit le portefeuille des Français ? Car le "made in France" défendu par le ministre du Redressement productif a bien un coût. En moyenne, acheter français coûterait 1 270 à 3 770 euros de plus, par an et par ménage, rapportent Les Echos mardi 13 août, citant un rapport du Centre d’études prospectives et d’informations internationales. Rapporté au mois, ce sont 100 à 300 euros de dépenses supplémentaires.

"Un quart de notre consommation de biens porte sur des biens en provenance des pays de délocalisation", écrivent Charlotte Emlinger et Lionel Fontagné, auteurs de l'étude. C'est ce qui "permet au consommateur final de réaliser des gains de pouvoirs d’achat substantiels". Les plus gros écarts de prix entre le "made in France" et les produits fabriqués à l'étranger concerne les articles en cuir (24%), les appareils électriques (10%) et les vêtements (80%).