Cet article date de plus de huit ans.

Vidéo Radio : la sexualité sans tabou

Publié
Durée de la vidéo : 3 min.
Article rédigé par
France Télévisions

Quand les ébats font débat... Vent de fraîcheur à la radio sur les émissions qui parlent de sexe aux ados et aux adultes : la relève des Macha et autres Brigitte est assurée !

"Bienvenue dans Point G, l’émission qui appuie là où ça fait du bien !" Le ton est donné : culotté. Point G comme Giulia…Foïs, dernière venue sur le créneau "sexe, amour et libido". Son mot d’ordre : "Li-bé-rez-vous ! et ne soyez pas trop sage…" Partant du constat qu’"on est tous taraudés par cette angoisse : est-ce que je suis normal(e) ?", l’animatrice dédramatise : "Ces émissions sur la sexualité, si elles ont un mérite, c’est de dire aux gens : chacun fait comme il peut… et comme il veut !"

En quarante ans, la radio en a fait, du chemin ! Dans les années 70, Ménie Grégoire conseille les femmes au foyer ; Macha Béranger écoute du fin Fond de la nuit, à la Maison de la Radio… mais la vraie révolution, c’est Doc et Difool dans les années 90 : Lovin’fun sur Fun Radio. Porno ? Le CSA censure, les ados manifestent, Lovin’fun s’arrête. Le Doc, alias Christian Spitz - aujourd’hui pédiatre - en garde un goût amer : "Quand on voit le tsunami pornographique des années suivantes sur Internet..." Lui qui se considérait comme un éducateur déplore que plus personne ne parle aux jeunes.

Quant aux moins jeunes, ils ont leur papesse : Brigitte Lahaie, ex-star du porno qui officie sur RMC depuis douze ans. Elle s’adresse sans tabous à un public surtout masculin, désorienté par des femmes de plus en plus coquines… Une "accoucheuse d’âmes" qui triomphe, avec 650.000 auditeurs chaque après-midi.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Médias

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.