VIDEO. "Quand je serai grande…" Les violences contre les journalistes dénoncées à travers des voix d'enfants

Dans une vidéo publiée sur YouTube, l'ONG dénonce les tabassages, les menaces de mort, les tortures et les meurtres subis par de nombreux journalistes à travers le monde.

REPORTERS SANS FRONTIERES / YOUTUBE

Cinquante-sept journalistes ont été tués dans le monde en 2016 en raison de leur profession, contre 67 en 2015, notamment dans les pays en guerre, selon le bilan annuel de Reporters sans frontières (RSF) publié lundi 19 décembre. Neuf "journalistes-citoyens" (blogueurs) et huit collaborateurs des médias ont également été assassinés cette année, soit au total 74 journalistes tués "pour avoir exercé leur mission d'information", écrit RSF.

Dans une vidéo publiée sur YouTube, l'association dénonce les tabassages, les menaces de mort, les tortures et les meurtres à travers la voix d'enfants qui souhaitent devenir journalistes.

"Quand je serai grande, je serai menacée de mort"

"Quand je serai grand, je me ferai tabasser par l'armée", "Quand je serai grande, je serai menacée de mort". Des adolescents, garçons et filles d'Afrique, d'Europe de l'Ouest et de l'Est, d'Amérique latine et du Proche-Orient imaginent ce qu’ils feront plus tard. Une façon pour RSF de rappeler la réalité du métier de journaliste dans de nombreux pays du monde.

Capture d\'écran montrant une jeune fille qui aspire au métier de journaliste, décembre 2016
Capture d'écran montrant une jeune fille qui aspire au métier de journaliste, décembre 2016 (REPORTERS SANS FRONTIERES / YOUTUBE)