VIDEO. Hervé Ghesquière : "Il faut médiatiser" les otages au Niger

Le journaliste et ancien otage en Afghanistan a réagi sur la détention des quatre otages français au Niger par Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi): "J'ai envie de dire aux familles : il faut médiatiser, le silence a été trop long."

France 2

Hervé Ghesquière est depuis une vingtaine d'années grand reporter à France Télévisions. Sa vie a basculé le 30 décembre 2009 dans la vallée de la Kapisa, en Afghanistan, lorsqu'il a été pris en otage avec son collègue reporter d'images, Stéphane Taponier, et leur interprète. Ils passeront un an et demi en détention. C'est ce calvaire qu'il raconte dans son livre 547 jours, publié chez Albin Michel.

Jeudi 13 septembre, Hervé Ghesquière a réagi sur la détention des quatre otages français au Niger par Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), alors que leurs familles étaient reçues à l'Elysée par le président de la République. Invité sur le plateau du 13 heures de France 2, il a déclaré : "J'ai envie de dire aux familles : il faut médiatiser, le silence a été trop long. (…) On n'entend pas la présidence de la République parler de cette affaire et, surtout, on n'entend pas leurs employeurs, Areva et Vinci."

 

 

Capture d\'écran JT 13H jeudi 13 septembre 2012.
Capture d'écran JT 13H jeudi 13 septembre 2012. (FRANCE 2)