Cet article date de plus de neuf ans.

Un présentateur vedette de la BBC accusé d'abus sexuels, un an après sa mort

Plusieurs femmes ont récemment révélé avoir été sexuellement abusées lors de leur adolescence par Jimmy Savile, présentateur des programmes jeunesse de la BBC décédé l'an dernier. Et un documentaire, diffusé mercredi soir par ITV, met pour la première fois en lumière les témoignages de ces présumées victimes. Des accusations posthumes qui ébranlent l'image de la vedette britannique du petit écran, jusque-là intouchable.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Maxppp)

Il était le présentateur phare des programmes pour enfants
et adolescents de la BBC. Un an après sa mort, Jimmy Savile fait encore parler de
lui. Plusieurs femmes âgées aujourd'hui de 50 à 60 ans l'accusent d'abus sexuels
et de pédophilie, plus de 40 ans après les faits.

Des témoignages poignants

Et pour la première fois, elles osent témoigner publiquement.
Diffusé mercredi soir par la chaîne privée ITV
news
, un documentaire accuse ouvertement l'animateur d'avoir été un prédateur sexuel et
les témoignages de ces femmes, présumées victimes, sont terrifiants. Que ce soit dans sa Rolls
Royce, dans des hôtels ou encore dans les loges de la BBC, l'animateur vedette
de "Top of the Pops"  aurait sévi à de nombreuses reprises avec de jeunes adolescentes. 

De son côté, la BBC avait travaillé sur un projet similaire à
la fin de 2011, finalement non diffusé pour des " raisons éditoriales " .

Des rumeurs gardées sous silence

Pour autant, cette nouvelle ne semble pas surprendre les
Britanniques. De nombreuses rumeurs couraient dans les coulisses du show-biz, et à plusieurs reprises, des enquêtes policières avaient été
ouvertes. Les forces de l'ordre affirment notamment l'avoir interrogé en 2007 concernant une affaire d'agression sexuelle
datant des années 70. Mais tous ces dossiers ont, depuis, été classés sans
suite.

Anobli par la reine, reconnu par la profession et adulé par
des milliers de fans, le présentateur semblait jusque-là intouchable. Rien d'étonnant
à ce que ses victimes se soient murées dans un long silence, craignant de ne jamais être entendues. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Médias

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.