Un premier site bloqué administrativement en France pour apologie du terrorisme

Ce blocage, qui ne nécessite pas l'intervention d'un juge, a été mis en place en France par la loi sur la lutte contre le terrorisme, adoptée en décembre. Il concerne le site islamic-news.info.

La page d\'accueil de islamic-news, bloquée par le ministère de l\'Intérieur, le 16 mars 2015.
La page d'accueil de islamic-news, bloquée par le ministère de l'Intérieur, le 16 mars 2015.

Les visiteurs du site islamic-news.info sont maintenant accueillis par une main rouge et un message du ministère de l'Intérieur, a découvert, dimanche 16 mars, le journaliste de RFI David Thomson. Selon un site spécialisé, ce site est le premier, en France, à avoir fait l'objet d'un blocage administratif pour apologie du terrorisme. Ce blocage est rendu possible par la loi sur la lutte contre le terrorisme adoptée en décembre.

"Vous avez été redirigé vers ce site officiel car votre ordinateur allait se connecter à une page dont le contenu provoque à des actes de terrorisme [sic] ou fait publiquement l'apologie d'actes de terrorisme", spécifie le message du ministère.

La loi permet de "dresser une liste de sites à bloquer"

Selon le site Nextinpact, les lois portant sur la lutte contre le terrorisme votées fin 2014 permettent à l’Office central de lutte contre la criminalité liée aux technologies de l'information et de la communication (OCLCTIC) "de dresser une liste des sites à bloquer, transmise aux éditeurs ou aux hébergeurs", voire aux fournisseurs d'accès. Le site Numerama rappelle que cette censure ne passe pas par la voie judiciaire.