Un "été culturel" sur France Télévisions

Les dirigeants de France Télévisions ont promis mardi "un été culturel" sur les cinq chaînes du groupe public

Les dirigeants de France Télévisions ont promis mardi "un été culturel" sur les cinq chaînes du groupe publicLes dirigeants de France Télévisions ont promis mardi "un été culturel" sur les cinq chaînes du groupe public

La part des programmes inédits diffusés de 20h30 à minuit sera de 43,3% en 2009, contre 32,5% en 2008 en moyenne sur France 2, 3, 4 et 5, a indiqué Patrice Duhamel, directeur général de France Télévisions.

France 3 notamment diffusera 58% de programmes inédits, contre 33% en 2008 (France 2 est stable avec 67%, contre 66%).

Revenant sur les succès d'audience de ces derniers jours ("Un village français", "Home"...), le président du groupe Patrick de Carolis a rappelé que ces programmes avaient été soutenus par "tout le groupe".

"L'ensemble du bouquet nous permet de mettre en valeur cette programmation événementielle", grâce à laquelle les grandes chaînes historiques peuvent "asseoir leur succès et de se différencier des chaînes de la TNT", a-t-il ajouté.

A l'honneur : environnement et développement durable
France 5 met à l'honneur l'environnement et le développement durable, pour le troisième été consécutif, avec une nouvelle saison des "Report-Terre" et de "Sale temps pour la planète". Autre thématique: l'espace, avec la conquête de la Lune.

Pas de saga cet été car France 2 diffusera à l'automne un feuilleton en huit épisodes, "La commanderie", qualifié par le directeur de l'antenne Eric Stemmelen de "western médiéval". Mais la chaîne travaille déjà aux sagas des étés 2010 et 2011, cette dernière se déroulant entre l'Inde et la France.

Tony Parker et Eva Longoria sur Fort Boyard
Au rayon des jeux et divertissements: Tony Parker et Eva Longoria
participeront à une émission de "Fort Boyard" (France 2), qui fête ses 20 ans, et France 3 mettra à l'antenne à 13h00 un nouveau jeu, "La liste gagnante", animé par Patrice Laffont, et une nouvelle formule pour "Intervilles".

Interrogé sur le récent arrêt de la Cour de cassation, qui dit que participer à "L'île de la tentation" (TF1) revient à travailler, le directeur général de France Télévisions a estimé que cette décision concernait les émissions de téléréalité et non l'ensemble des émissions de jeux. "Mais je ne suis pas juriste", a-t-il ajouté, précisant que les professionnels du groupe étudiaient cet arrêt.

La maison de production TF1 Production, avait jugé que l'arrêt de la Cour allait entraîner "un véritable bouleversement pour la production audiovisuelle qui dépasse le cadre de 'l'Ile de la tentation' et de la télé-réalité". Elle avait cité par exemple "La carte au trésor" (France 3), "Pekin Express" (M6) ou Fort Boyard (France 2).