Cet article date de plus de huit ans.

Trois célèbres interviews de David Frost, emblématique journaliste disparu

Mort d'une crise cardiaque samedi à l'âge de 74 ans, le Britannique a marqué l'histoire de la télévision outre-Manche, notamment pour son interview de Richard Nixon.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Le journaliste britannique David Frost, ici photographié en 2009, est mort samedi 31 août d'un arrêt cardiaque. (MAX NASH / AFP)

C'est une figure emblématique du journalisme britannique qui s'est éteinte. David Frost, célèbre notamment pour ses interviews de l'ancien président américain Richard Nixon, est mort d'une crise cardiaque à l'âge de 74 ans, a annoncé sa famille, dimanche 1er septembre. Il est mort la veille, à bord du bateau de croisière Queen Elizabeth.

Le Premier ministre David Cameron a réagi à ce décès sur twitter: "Je suis de tout coeur avec la famille de David Frost. Il pouvait être, comme il l'a été avec moi, à la fois un ami et un redoutable interviewer"

Il faut dire que David Frost, qui a notamment travaillé pour la BBC,  a marqué l'histoire de la télévision britannique et américaine, par ses entretiens sans concessions, au cours d'une carrière longue de plus de 50 ans. Retour en images sur ses plus grandes interviews.

La plus célèbre

Elle est si connue qu'Hollywood en a fait un film, Frost/Nixon (lien vidéo). En 1975, Richard Nixon veut planifier un retour sur la scène publique, un an après avoir été poussé à la démission par le scandale du Watergate. Il s'entend donc avec David Frost, lui aussi à la recherche d'un nouveau souffle dans sa carrière, pour mener une série d'entretiens. Ils seront diffusés en 1966 et éclaireront le monde sur le Watergate : Nixon y reconnait avoir "abandonné le pays" et admet sa culpabilité, devant plus de 45 millions de téléspectateurs. Il s'agit de l'interview la plus regardée au monde, à l'époque.

La plus délirante

C'est un habitué des facéties télévisuelles que reçoit David Frost le 14 juin 1969, et le journaliste devait espérer quelques débordements. Et David Frost n'a pas été déçu par John Lennon, accompagné par sa femme Yoko Ono. Le couple soigne notamment son entrée en scène, durant laquelle le chanteur distribue des glands au public, "les glands de la paix" selon l'ex-Beatle. Et entre deux discours alambiqués et ecstatiques sur la paix mondiale et sur les chansons que préparent les deux artistes, Lennon n'oublie pas de souhaiter un bon anniversaire à la reine, comme l'explique le site The Beatles Bible (en anglais).

La plus novatrice

C'est un concept inédit qu'invente David Frost en 1967. Il reçoit l'homme d'affaire Emil Savundra, accusé d'une fraude majeure et de malversations, une sorte de Madoff des années 60. Face au calme et à la morgue de Savundra, David Frost prend l'initiative de faire intervenir le public qui assiste au show, où sont présents des employés et des victimes d'Emil Savundra. L'homme est pris à la gorge par le flot des reproches et des questions. Frost en tire une réputation d'intervieweur implacable.

Comment permettre à chacun de mieux s'informer ?

Participez à la consultation initiée dans le cadre du projet européen De facto sur la plateforme Make.org. Franceinfo en est le partenaire

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Médias

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.