Cet article date de plus d'un an.

Fréquence TNT de la chaîne M6 : le projet de Xavier Niel éliminé de la procédure par l'Arcom

Le régulateur des médias a annoncé mercredi que seules M6 et TF1 restaient en lice pour le renouvellement de leur fréquence.
Article rédigé par franceinfo avec AFP
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Les fréquences des chaînes TF1 et M6 étaient soumises à renouvellement. (METIN AKTAS / ANADOLU AGENCY / AFP)

Un revers pour Xavier Niel. L'Arcom, le régulateur des médias, a annoncé mercredi 22 février que le projet du milliardaire français, qui ambitionnait de remplacer M6 pour exploiter le canal 6 de la télévision numérique terrestre (TNT), avait été éliminé de la procédure d'attribution de cette fréquence.

Même si la fréquence de M6 et celle de TF1, également soumise à renouvellement, n'ont pas encore été formellement réattribuées. Seuls les deux titulaires actuels restent en lice pour la dernière partie de la procédure, a décidé l'Arcom.

Aussitôt cette annonce faite par l'Arcom, Xavier Niel a réagi par un message au ton décalé sur Twitter. Il a écrit "La fréquence de M6" au-dessus de la photo d'un ado en train de pleurer et disant "Comment te récupérer putain, JAMAIS je pourrai la récupérer", célèbre mème de la culture internet.

Xavier Niel voulait créer une chaîne appelée "SIX" pour remplacer M6. Il promettait moins de publicité, plus de programmes inédits et des premières parties de soirée débutant avant 21 heures.

Une nouvelle convention à adopter avant le 5 mai

Les autorisations d'exploitation des canaux 1 et 6 de la TNT arrivent à échéance le 5 mai. Leur réattribution pour dix ans a fait l'objet d'un appel à candidatures inédit depuis 1987, année de la privatisation de TF1 et de l'arrivée de M6 sur le sixième réseau hertzien.

L'Arcom "va désormais engager les discussions avec les candidats retenus (TF1 et M6) afin de conclure une convention destinée à définir les obligations et les engagements de chacun des deux services", a-t-elle expliqué dans un communiqué. "Cette convention devra être adoptée avant la délivrance d'une autorisation d'usage de la (fréquence) sur la TNT, qui elle-même devra intervenir avant le 5 mai 2023", a-t-elle ajouté.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.