Cet article date de plus de huit ans.

"Sali" par les médias, le médecin de Koh-Lanta au Cambodge se suicide

Le docteur Thierry Costa, 38 ans, a laissé une lettre pour expliquer son geste. "Mon nom a été sali dans les médias, des accusations et suppositions injustes ont été proférées à mon encontre", écrit-il, après la mort d'un candidat le 22 mars sur le tournage qui a provoqué l'annulation de l'émission de TF1.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Autre)

Le docteur Thierry Costa, 38 ans, a laissé une
lettre pour expliquer son geste. "Mon nom a été sali dans les médias, des
accusations et suppositions injustes ont été proférées à mon encontre",
écrit-il, après la mort d'un candidat le 22 mars sur le tournage qui a provoqué
l'annulation de l'émission de TF1.
 
Le
médecin de Koh-Lanta, Thierry Costa, a mis fin à ces jours lundi au Cambodge.
Dans un communiqué, la production du jeu de TF1 indique : "Nous
apprenons avec consternation que le docteur Thierry Costa s'est donné la mort
aujourd'hui au Cambodge. Toutes les équipes d'ALP -
Adventure line productions, son nom complet -, qui avaient noué des liens
particulièrement forts avec lui, sont en état de choc."

La
maison de production conclut : "Cet
événement tragique doit inciter ceux qui accusent et commentent sans
discernernement à faire preuve de responsabilité
. "

Ce suicide est bien lié au décès, le 22 mars, d'un candidat de Koh-Lanta au Cambodge : Gérald Babin a, semble-t-il, été évacué trop tard de  l'île de Koh Rong, au large de Sihanoukville, dans le sud du Cambodge. Une enquête préliminaire est ouverte en France, pour tenter de faire la lumière sur les circonstances de sa mort.

"Devoir reconstruire cette réputation détruite me serait insupportable" (lettre posthume)

Dans
une lettre adressée à sa famille et rendue publique , le médecin explique que
son nom a été " sali "  dans les
médias. " Je suis
certain d'avoir traité Gérald de manière respectable, comme un patient et non
comme un candidat, (...) conformément au serment d'Hippocrate
" .

Et il conclut par ces mots terribles : " Je m'endors
serein ce soir sans aucune rancoeur même contre les médias. Parce que devoir
reconstruire cette réputation détruite me serait insupportable. C'est donc mon
seul choix possible.
"

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.