Cet article date de plus de dix ans.

PPDA recalé à l'Académie française

Patrick Poivre d'Arvor n'a obtenu que trois voix sur les treize nécessaires pour remporter l'élection au fauteuil de Pierre-Jean Rémy.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Patrick Poivre d'Arvor, le 26 mars 2009 à Valenciennes (Nord). (FRANÇOIS LO PRESTI / AFP)

PPDA ne sera pas immortel. Patrick Poivre d'Arvor n'a pas été élu par les membres de l'Académie française pour reprendre le fauteuil de l'écrivain et diplomate Pierre-Jean Rémy, jeudi 26 avril. Aucun des sept candidats n'a obtenu la majorité, après quatre tours de scrutin.

L'ex-présentateur vedette du 20 heures de TF1, âgé de 64 ans, a obtenu de deux à trois voix selon les tours. L'un des favoris, l'universitaire franco-britannique Michael Edwards, 73 ans, a de son côté recueilli de neuf à onze voix. La majorité nécessaire était de treize voix, vingt-cinq votants étant présents.

Un premier scrutin pour désigner le successeur de Pierre-Jean Rémy, mort en avril 2010, avait eu lieu le 8 décembre 2011, mais aucun candidat n'avait été élu, faute de majorité à l'issue d'un vote en trois tours.

Comment permettre à chacun de mieux s'informer ?

Participez à la consultation initiée dans le cadre du projet européen De facto sur la plateforme Make.org. Franceinfo en est le partenaire

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Médias

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.