PPDA recalé à l'Académie française

Patrick Poivre d'Arvor n'a obtenu que trois voix sur les treize nécessaires pour remporter l'élection au fauteuil de Pierre-Jean Rémy.

Patrick Poivre d\'Arvor, le 26 mars 2009 à Valenciennes (Nord).
Patrick Poivre d'Arvor, le 26 mars 2009 à Valenciennes (Nord). (FRANÇOIS LO PRESTI / AFP)

PPDA ne sera pas immortel. Patrick Poivre d'Arvor n'a pas été élu par les membres de l'Académie française pour reprendre le fauteuil de l'écrivain et diplomate Pierre-Jean Rémy, jeudi 26 avril. Aucun des sept candidats n'a obtenu la majorité, après quatre tours de scrutin.

L'ex-présentateur vedette du 20 heures de TF1, âgé de 64 ans, a obtenu de deux à trois voix selon les tours. L'un des favoris, l'universitaire franco-britannique Michael Edwards, 73 ans, a de son côté recueilli de neuf à onze voix. La majorité nécessaire était de treize voix, vingt-cinq votants étant présents.

Un premier scrutin pour désigner le successeur de Pierre-Jean Rémy, mort en avril 2010, avait eu lieu le 8 décembre 2011, mais aucun candidat n'avait été élu, faute de majorité à l'issue d'un vote en trois tours.