Patrick Drahi à l'assaut de NextRadioTV, maison mère de RMC et BFMTV

Les deux hommes d'affaires vont lancer une OPA d'un montant de 595 millions d'euros.

Une caméra de BFMTV, en avril 2015 à Paris.
Une caméra de BFMTV, en avril 2015 à Paris. (KENZO TRIBOUILLARD / AFP)

Patrick Drahi n'en finit pas d'investir dans les médias. L'homme d'affaires, patron d'Altice (SFR, Numericable), s'allie à Alain Weill, PDG de NextRadioTV (BFMTV, RMC), afin de racheter ce groupe. Les deux patrons, qui se connaissent depuis près de vingt ans, vont lancer prochainement une OPA d'un montant de 595 millions d'euros environ, annoncent-ils dans un communiqué. Patrick Drahi pourra racheter d'ici 2019 la totalité du capital de NextRadioTV, l'un des seuls grands groupes audiovisuels indépendants en France.

Créé en 2000 par Alain Weill qui était alors directeur général de NRJ Group, NextRadioTV comprend la radio RMC, la chaîne d'info en continu BFMTV ainsi que les chaînes RMC Découverte et BFM Business. Le groupe a réalisé en 2014 un chiffre d'affaires de 195,1 millions d'euros.

Drahi déjà propriétaire de "Libération" et "L'Express"

Patrick Drahi, troisième fortune de France, a déjà racheté en juin 2014 le quotidien Libération et, en février 2015, L'Express et une douzaine d'autres magazines. Il est à la tête du cinquième pôle de presse magazine français. Il détient aussi la chaîne israélienne d'information en continu i24news et le groupe israélien de télévision et de téléphonie mobile Hot.

Outre la presse, il s'est forgé en quelques années un empire dans les télécoms, en France comme à l'international : propriétaire de Numericable, il a acquis SFR en mars 2014 pour 13,4 milliards d'euros, puis Portugal Telecom en décembre 2014 pour 7,4 milliards d'euros, et l'américain Suddenlink Communications pour 9,1 milliards de dollars.

L'OPA sera lancée au prix de 37 euros par action, soit une prime de 30,5% par rapport au cours moyen des six derniers mois. Vendredi soir, l'action NextRadioTV a clôturé à 31,80 euros.

Alain Weill prendra des responsabilités dans Altice

Dans le détail, Alain Weill et Altice seront associés dans une société dont Alain Weill détiendra le contrôle majoritaire avec 51% du capital et des droits de vote et dont il assurera la présidence. Pour ce faire, Alain Weill transférera sa participation actuelle dans NextRadioTV, représentant 37,77% du capital et 48,59% des droits de vote.

La société nouvellement créée déposera une OPA sur l'ensemble des titres du groupe NextRadioTV auprès de l'Autorité des marchés financiers, après la présentation de l'opération au Conseil supérieur de l'audiovisuel et à l'Autorité de la concurrence. La réalisation de cette opération devrait en principe intervenir d'ici la fin de l'année 2015.

Alain Weill sera par ailleurs actionnaire à hauteur de 24% d'une filiale du groupe Altice qui a vocation à investir dans des sociétés de médias, notamment à l'international, où les perspectives de croissance et de consolidation sont nombreuses, souligne le groupe Altice, la maison mère de SFR-Numericable. A ce titre, Alain Weill deviendra membre du comité de direction d'Altice et pilotera l'ensemble des activités médias du groupe, en France comme à l'international.