Cet article date de plus de huit ans.

"Libération" se réorganisera en juillet

Nicolas Demorand va quitter la direction de la rédaction, selon Electron Libre. Mais il devrait garder la présidence du directoire.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Nicolas Demorand, lors du Forum Libération, à Rennes, le 30 mars 2013. ( MAXPPP)

Le Conseil de surveillance du journal Libération a décidé, mercredi 17 avril, d'éloigner Nicolas Demorand de la direction de la rédaction, affirme Electron Libre. Le site spécialisé dans les médias ajoute que Fabrice Rousselot, directeur adjoint de la rédaction, assurera l'intérim. Un membre de la rédaction, contacté par francetv info, a confirmé le départ de Nicolas Demorand, prévu pour juin, mais assuré qu'il conserverait la présidence du directoire. Dans un communiqué, le conseil annonce toutefois qu'il "renouvelle toute sa confiance" au management et donc à Nicolas Demorand.

"J'ai entendu le message de la rédaction de Libération. Ce message contribue à la remise à plat du management mais cela va de la base au sommet, en passant par les cadres intermédiaires", a déclaré à l'AFP Nicolas Demorand. "Je ne vais pas vous décrire une partition qui reste à écrire. On va réfléchir à la meilleure organisation précise. Je le ferai dans la plus grande ouverture d'esprit possible, toutes les options sont sur la table", a-t-il ajouté.

Nicolas Demorand a "perdu la confiance des journalistes depuis déjà bien longtemps, après plusieurs 'affaires'", explique Electron Libre, qui cite en exemple la une du journal consacrée à Laurent Fabius et une rumeur de compte suisse. Le Conseil de surveillance répond ainsi à la crise de confiance dénoncée par la Société des personnels de Libération (SCPL), qui demandait une stricte application des statuts prévoyant que le président du directoire ne cumule pas ses fonctions avec celle de directeur de la rédaction, ce qui est le cas aujourd'hui avec Nicolas Demorand.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.