Cet article date de plus de neuf ans.

Neuf TV et radios demandent au Conseil constitutionnel de changer les règles du temps de parole

Les patrons de neuf chaînes de télévision et de radio ont adressé une lettre à Jean-Louis Debré. Ils demandent au président du Conseil constitutionnel d'assouplir les règles de stricte égalité entre les candidats, pendant la période électorale.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Franceinfo (Franceinfo)

France Info, France Inter, France Bleu, France Culture, RTL, Europe 1, RMC, BFM Business et BFM TV veulent changer la règle du temps de parole.
"Les rédactions de l'audiovisuel que nous représentons tiennent à vous faire part de leurs plus vives préoccupations s'agissant des règles applicables en matière de temps de parole des candidats à l'élection présidentielle sur les antennes des services de radio et de télévision ", écrivent les neuf dirigeants.

Selon les règles du Conseil supérieur de l'audiovisuel, les médias doivent respecter la stricte égalité du temps de parole entre tous les candidats à partir du jour où le Conseil constitutionnel communique la liste des candidats (entre le 19 et le 21 mars).

Oeuvres liées

{% document %}

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Médias

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.