Mort d'Hervé Ghesquière : le reporter et ex-otage en Afghanistan s'est éteint à 54 ans

Le reporter de guerre Hervé Ghesquière est décédé ce mercredi 14 juin des suites d'un cancer du cerveau. France 2 rend hommage à ce grand journaliste.

FRANCE 2

Hervé Ghesquière s'est éteint ce mercredi 14 juin. Ce journaliste de France Télévisions était un esprit libre. Libre comme ce moment si symbolique où il fut applaudi par tout France Télévisions, à son retour de captivité ; 547 jours en Afghanistan. Un reporter qui le soir même donne le ton. "Qu'est-ce qu'on veut faire comme métier ? De la communication ou du journalisme ? Moi, je fais du journalisme. Il n'y a pas de risque zéro dans ce type de métier", estimait-il en plateau.

Un passionné parti trop tôt

Intransigeant et tenace quand il couvre le bain de sang yougoslave dans les années 90. Son travail servira de preuve à la Cour pénale internationale pour condamner les criminelles de guerre serbes. Hervé Ghesquière voulait témoigner. Afghanistan, Rwanda ou encore Irak, il était inlassable de questions dans le fracas des guerres. Hervé Ghesquière était aussi un ami fidèle, solide et plein d'humour. Un passionné parti trop tôt.

Le JT
Les autres sujets du JT
Stéphane Taponier (à gauche) et Hervé Ghesquière, lors de leur arrivée à Villacoublay, après leur libération en juin 2011.
Stéphane Taponier (à gauche) et Hervé Ghesquière, lors de leur arrivée à Villacoublay, après leur libération en juin 2011. (BERTRAND GUAY / AFP)