Médias : "Jamais on a vu autant de coups portés contre l'indépendance des journalistes", selon Julia Cagé

Julia Cagé, professeur d'économie à Sciences Po est coauteur de "L'information est un bien public - Refonder la propriété des médias", ouvrage dans lequel elle propose une loi de démocratisation de l'information pour permettre aux journalistes et aux citoyens de reprendre le contrôle des médias.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
L'économiste Julia Cagé, le 5 avril 2016, à Paris. (BERTRAND GUAY / AFP)

"Jamais on a vu autant de coups portés contre l'indépendance des journalistes", a expliqué mercredi 17 février sur France Inter Julia Cagé, professeur d'économie à Sciences Po et coauteur de L'information est un bien public - Refonder la propriété des médias, avec Benoît Huet, aux éditions du Seuil.

Dans cet ouvrage, les auteurs proposent une loi de démocratisation de l'information pour permettre aux journalistes et aux citoyens de reprendre le contrôle des médias, alors que quelques grands groupes concentrent la majorité des médias français. "Je pense qu'aujourd'hui, nous sommes à un tournant historique, explique Julia Cagé. Jamais le paysage médiatique n'a été aussi bouleversé. Jamais on a vu autant de coups portés contre l'indépendance des journalistes."

Jamais on a vu autant de changements d'actionnariat. Et tout ça, ça s'est accéléré au cours des derniers mois. Et ce n'est pas un hasard à quelques mois de l'élection présidentielle.

Julia Cagé

à franceinfo

Elle propose d'installer au moins une moitié de salariés dans les conseils d'administration des médias, dont au moins deux tiers des journalistes. Elle souhaite également "que les directeurs de la rédaction qui seront proposés par ces conseils d'administration soient validés à au moins 60% par l'ensemble des journalistes". Troisièmement, elle est en faveur de la mise en place d'un droit d'agrément : "C'est la possibilité donnée aux salariés de se prononcer en cas de changement d'actionnaire majoritaire." "Nous pensons que les meilleurs garants de l'indépendance des médias et de l'indépendance des journalistes, ce sont les journalistes eux-mêmes", a estimé Julia Cagé.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.