Les pubs qui ont marqué des points au Super Bowl

Chaque année, les marques rivalisent de créativité pour séduire 150 millions de téléspectateurs aux yeux rivés sur la grand-messe du foot américain. Top 5 des meilleurs spots.

Capture d\'écran de la publicité Honda avec Matthew Broderick diffusée à l\'occasion du Super Bowl aux Etats-Unis, le 5 février 2012.
Capture d'écran de la publicité Honda avec Matthew Broderick diffusée à l'occasion du Super Bowl aux Etats-Unis, le 5 février 2012. (HONDA / YOUTUBE)

Chaque année, la grand-messe du Super Bowl, la finale du championnat de football américain, est ponctuée de rendez-vous incontournables : le Half-Time Show, la mi-temps pendant lequel des stars comme Madonna viennent faire le spectacle. Et juste après, les pubs, des spots que les spectateurs attendent plein d'impatience. A plus de 3 millions d'euros les trente secondes, rapporte Slate, les marques pourraient céder à la tentation du spot bon marché pour compenser. Mais il faut bien se distinguer lorsqu'on est regardé par 150 millions de personnes. Top 5 des publicités qui ont marqué la 46e édition, dimanche 5 février.

Volkswagen décline une nouvelle fois ses voitures sur le thème Star Wars, qui avait cartonné l'année dernière. Mais cela arrive seulement en fin de spot malgré un teaser alléchant dévoilé il y a quelques semaines. Dans le cru 2012, un chien est prêt à tout pour gambader au côté d'une voiture de la marque allemande.

Chez Bud Light, la star est Weego, un chien abandonné capable d'apporter des bières à ses nouveaux maîtres. A la fin du spot, la marque propose de visiter sa page Facebook pour venir en aide aux animaux comme Weego, en réalité un chien de fourrière recueilli par un dresseur. Chaque "J'aime" rapporte un dollar à une fondation spécialisée, peut-on y lire.

Un adorable bouledogue français en baskets Skechers pulvérise ses concurrents lors d'une course de lévriers. Avec en prime, le moonwalk !

Honda se paye Matthew Broderick pour un hommage au culte La Folle Journée de Ferris Bueller, film de John Hughes sorti en 1986. L'acteur y joue un lycéen qui se fait porter pâle à l'école. Broderick, 49 ans et toujours une tête de jeune premier, s'est prêté au jeu et revisite quelques scènes du film dans un spot bourré de références à l'original.

Le Super Bowl fait la part belle aux constructeurs automobiles, qui, malgré la crise, ont visiblement les moyens de se payer des superstars. Chez Acura, Jerry Seinfeld est prêt à tout pour acquérir la toute première NSX, mais l'animateur Jay Leno est aussi sur le coup… Avec en guest star le personnage du "Soup Nazi", clin d'œil que seuls les aficionados de la série Seinfeld comprendront.