Cet article date de plus de quatorze ans.

le Pdg du groupe "Les Echos" (filiale de LVMH) Nicolas Beytout, prévoit un retour à l'équilibre financier pour 2010

Le quotidien souligne que la baisse des recettes publicitaires a atteint 25% en 2009 pour l'ensemble du groupe. Au total, sur 2007-2009, la publicité a reculé de 40%.Les pertes pour 2009 pourraient atteindre une dizaine de millions d'euros, précise la "Correspondance de la presse", chiffre non confimé par "Les Echos".
Article rédigé par France2.fr
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min
Les Echos (Photo france2)

Le quotidien souligne que la baisse des recettes publicitaires a atteint 25% en 2009 pour l'ensemble du groupe. Au total, sur 2007-2009, la publicité a reculé de 40%.

Les pertes pour 2009 pourraient atteindre une dizaine de millions d'euros, précise la "Correspondance de la presse", chiffre non confimé par "Les Echos".

Le Pdg des Echos a cependant tenu à rassurer ses salariés en leur indiquant que tout serait fait pour éviter un plan social en 2010. "On a préparé un budget 2010 prudent avec une légère hausse de chiffre d'affaires. Je pense que la diffusion va se maintenir à peu près correctement. D'ici la fin 2010, le journal sera à l'équilibre. Pour le groupe, ce sera un peu plus long, peut-être en 2011", a dit M. Beytout.

En 2009, le quotidien a réalisé l'une des meilleures performances de toute la presse quotidienne nationale (PQN) en matière de diffusion avec une progression de 1,26 % à 120.511 exemplaires entre janvier et septembre. Sur cette période, il serait le seul quotidien national à progresser, rapporte la Correspondance de la presse.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

Médias

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.