Cet article date de plus de six ans.

Le magazine gay "Têtu" placé en liquidation judiciaire

Le mensuel, qui emploie neuf salariés, avait été placé le 1er juin en redressement judiciaire.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le chanteur Mika s'affiche en une du dernier numéro de Têtu, daté de juillet-août 2015. (TÊTU)

Têtu, magazine gay français, en grande difficulté financière, a été placé en liquidation judiciaire, jeudi 23 juillet, par le tribunal de commerce de Paris, a indiqué son directeur de la rédaction, Yannick Barbe. Le mensuel, qui emploie neuf salariés, avait été placé le 1er juin en redressement judiciaire. Aucun repreneur ne s'est manifesté.

Un recul des ventes depuis 2010

"Tout le monde est licencié. Cela fait une dizaine de personnes, dont cinq journalistes", a précisé Yannick Barbe. Créé il y a vingt ans, Têtu a toujours été déficitaire et ses ventes ont reculé depuis 2010. Vendu 5 euros, le magazine a vu sa diffusion reculer de 12,5% depuis 2010, à 28 275 exemplaires par mois.

Le mensuel a été financé pendant dix-huit ans par son propriétaire et mécène, Pierre Bergé, qui a épongé des pertes de plusieurs dizaines de millions d'euros, avant de le revendre pour un euro symbolique à Jean-Jacques Augier, un proche de François Hollande. Il a encore perdu 2 millions d'euros en 2013 et 1,1 million en 2014, pour un chiffre d'affaires de 2,8 millions. Pour 2015, la perte est d'environ 500 000 euros.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Médias

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.