Le groupe de presse régionale Hersant Media et le groupe belge Rossel ont engagé des négociations.

Les deux groupes souhaitent créer une coentreprise qui devrait faire naître un nouveau poids lourd de la presse régionale française.

Philippe Hersant, PDG du groupe Hersant Média.
Philippe Hersant, PDG du groupe Hersant Média. (VALERY HACHE / AFP)

Les deux groupes souhaitent créer une coentreprise qui devrait faire naître un nouveau poids lourd de la presse régionale française.

Hersant Média possède 27 journaux locaux français en métropole et en Outremer, et apporterait à la coentreprise les titres de ses pôles Champagne-Ardenne-Picardie (L'Est Eclair, L'Union, L'Ardennais...) et Provence, Alpes-Maritimes et Corse (La Provence, Nice-Matin, Var-Matin ...). Premier groupe de presse francophone en Belgique, Rossel, qui possède déjà plusieurs titres en France, apporterait de son côté le journal "La Voix du Nord".

"Avec près de 900 000 exemplaires vendus quotidiennement, plus de 500 millions de chiffres d'affaires annuel et huit cents journalistes, le nouvel ensemble deviendrait l'un des trois leaders nationaux de la presse quotidienne régionale en France", indiquent les deux groupes dans un communiqué. Leur rapprochement se traduirait dans les faits par la création d'une société holding détenue à parité par les deux groupes de presse. Paris Normandie n'est pour l'instant pas concerné par le projet d'accord, mais le titre pourrait rejoindre la nouvelle entité.

L'accord reste conditionné au feu vert des banques créancières du groupe Hersant Média, lourdement endetté. S'il se concrétise, le projet de partenariat, qui doit également être validé par les autorités de la concurrence, devrait entraîner une recomposition de taille du paysage de la presse régionale française qui fait face à l'érosion de ses ventes et à la concurrence d'internet. En 2010, plus de 17 millions de Français en moyenne lisaient chaque jour au moins un titre de presse quotidienne régionale dans un marché toujours dominé par le groupe Ouest-France (plus de deux millions de lecteurs).