Cet article date de plus d'un an.

L'animateur de télévision américain Jerry Springer est mort à l'âge de 79 ans

L'animateur était connu pour ses émissions controversées, dont "The Jerry Springer Show", lancé en 1991.
Article rédigé par franceinfo
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
L'animateur américain Jerry Springer, le 17 avril 2015, à Sarasota (Floride). (GUSTAVO CABALLERO / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP)

L'animateur américain Jerry Springer, connu pour ses émissions controversées émaillées de jurons, vulgarités et altercations physiques, est mort à 79 ans, a annoncé, jeudi 27 avril, son attachée de presse à plusieurs médias américains, dont Fox News. Jerry Springer, qui s'était aussi lancé en politique et avait été maire démocrate de Cincinnati durant un an en 1977, est mort paisiblement à Chicago après "une courte maladie", a précisé le site people américain TMZ, citant une source familiale. 

Lancé en septembre 1991, "The Jerry Springer Show" qui s'est arrêté en 2018 après 27 années à l'antenne, était devenu culte et un symbole de la "trash TV" (télé-poubelle) américaine. L'émission était au départ un talk-show classique, orienté sur des sujets de société et sur la vie politique américaine.

La quête du spectaculaire à tout prix

Avocat et homme politique, Jerry Springer était à la manœuvre, dans un style relativement policé. Mais, après quelques années, pour améliorer les audiences, ce fils d'immigrés juifs allemands avait radicalement changé le ton de son programme, basculant dans la quête du spectaculaire à tout prix.

Dans la majorité des épisodes, des invités venaient parler de leurs problèmes de couple ou de famille, exposer adultère, tromperies et bassesses. Orientée par les soins de Jerry Springer, la discussion se finissait régulièrement en empoignades, les protagonistes étant retenus, ponctuellement seulement, par des agents de sécurité.

A la fin des années 90, l'émission affichait la meilleure audience des programmes de journée, devant "Oprah", le talk-show incontournable de la présentatrice Oprah Winfrey. Le concept s'est même exporté. En 2002, l'émission "Ça va se savoir", présentée par Simon Monceau, débarque sur les écrans de deux chaînes du groupe AB : AB 3, en Belgique, et RTL 9, en France. Dès le démarrage du programme, dont la production n'avoue pas à l'époque qu'il est adapté du "The Jerry Springer Show", les médias découvrent que ce sont des acteurs qui interviennent dans l'émission dont la diffusion s'arrêtera en 2008. Depuis 2017, "Ça va se savoir" dispose d'une chaîne YouTube qui attire de nombreux fans nostalgiques du programme. Tout comme la version original. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.