Cet article date de plus d'onze ans.

L'Elysée est toujours favorable à la suppression totale de la publicité à France-Télévision

C'est ce qu'a indiqué jeudi à la presse une source proche de Nicolas Sarkozy.Le patron des députés UMP Jean-François Copé avait annoncé mercredi qu'il voulait "mettre en débat" le projet de suppression totale fin 2011 de la publicité sur France Télévisions (France 2, France 3, France 4, France 5, RFO).
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
 (France Télévisions)

C'est ce qu'a indiqué jeudi à la presse une source proche de Nicolas Sarkozy.

Le patron des députés UMP Jean-François Copé avait annoncé mercredi qu'il voulait "mettre en débat" le projet de suppression totale fin 2011 de la publicité sur France Télévisions (France 2, France 3, France 4, France 5, RFO).

"Comment justifier la taxe sur la publicité des chaînes privées si les chaînes publiques la gardent ?", estimerait l'Elysée selon la source de l'AFP, ajoutant "Ni la BBC ni ZDF n'ont de publicité".

Copé veut un débat sur la suppression ou non de la pub en journée
Jean-François Copé a souhaité mercredi un débat sur la possibilité de remettre en cause la suppression totale de la publicité sur France Télévisions. Depuis 2009, la publicité est interdite sur les chaînes publiques après 20H00.

La loi du 9 mars 2009 réformant l'audiovisuel public prévoyait la suppression totale de la publicité sur France Télévisions , dans un premier temps en soirée, puis en journée, d'ici fin 2011. Une clause de revoyure était prévue en mai 2011, mais pour M. Copé , il n'est "pas opportun d'attendre" cette date pour poser la question. "Répondons-y assez vite", a-t-il dit, se défendant de toute volte-face.

Pour M. Copé , la réforme, destinée à libérer les chaînes publiques de la "tyrannie de l'audience", a déjà porté ses fruits. "Le bilan sur les programmes est extrêmement positif", a estimé le député UMP, saluant notamment ses résultats sur la deuxième partie de soirée qui commence plus tôt. La suppression de la réclame en journée ne présente en revanche "pas les mêmes enjeux", a-t-il fait valoir.

Plusieurs députés de la majorité sont désormais favorables au maintien de la publicité en journée sur France Télévisions, ce qui permet d'équilibrer le budget des chaînes publiques sans puiser dans les caisses de l'Etat.

-> A lire :

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.