Cet article date de plus de neuf ans.

L'affaire Depardieu à la Une de la presse internationale

Gérard Depardieu dispose désormais de la citoyenneté russe, accordée par décret par Vladimir Poutine. Alors que, depuis l'annonce de son départ vers la Belgique, chaque rebondissement fait la Une des journaux français, c'est désormais la presse internationale qui s'empare de l'histoire.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Franceinfo (Franceinfo)

C'est un Gérard Depardieu
grimé en Raspoutine, dans le téléfilm réalisé par Josée Dayan en 2011, qui
apparaît en tête du site internet du journal russe Izvetia. Le site précise que
Depardieu, qui vient de recevoir la citoyenneté russe, n'aura même pas besoin
de se rendre en Russie pour obtenir son passeport : il lui suffit de se
présenter dans une ambassade russe.

Le journal officiel du
gouvernement, la Rossiyskaya Gazeta
, évoque aussi la question avec la
publication du texte de la lettre envoyée par Depardieu aux médias russes. Une
lettre
dans laquelle il explique qu'il "adore la Russie, ses hommes,
son histoire et ses écrivains
".

"La plus grande
star russe
"

Les journaux des autres
pays ne sont pas en reste : le très sérieux Times britannique s'intéresse
lui aussi à Gérard Depardieu, dont le statut pourrait passer de "l'un des acteurs
français les plus célèbres de sa génération
" à "l'une des plus
grandes stars russes du cinéma
". Avec à l'appui, une photo du comédien,
faisant un clin d'œil à travers un verre de vin.

Aux Etats-Unis, le
Washington Post
revient sur les relations de Gérard Depardieu avec les pays
d'ex-URSS. Il évoque notamment un duo enregistré par l'acteur avec la chanteuse
Gulnara Karimova... qui n'est autre que la fille du président ouzbek.

"Obélix dans la
marmite de vodka
"

L'affaire fait parler même
jusqu'en Chine, où le quotidien China Daily , un journal en anglais dirigé par
l'Etat, reprend une dépêche de l'AFP sur le sujet, accompagnée d'une photo
montrant une rencontre de Gérard Depardieu et Vladimir Poutine en 2010.

En Belgique enfin, où celui
qu'on appelait en France "notre Gégé national " compte s'installer, on
préfère en rire. Le site internet du quotidien Le Soir a recueilli les
meilleurs tweets
portant sur l'affaire. Une compilation intitulée "Obélix
dans la marmite de vodka
", dans laquelle on peut notamment lire de
nombreuses piques à propos de l'amour de l'acteur pour la bonne chère et la boisson.

 

 

Comment permettre à chacun de mieux s'informer ?

Participez à la consultation initiée dans le cadre du projet européen De facto sur la plateforme Make.org. Franceinfo en est le partenaire

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Médias

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.