Cet article date de plus de six ans.

L'académicien et historien Alain Decaux est mort

Académicien, écrivain, historien, Alain Decaux est décédé ce dimanche à l'âge de 90 ans. Cet homme de lettres a passé sa vie à populariser et vulgariser l'histoire.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
  (Alain Decaux a été élu à l'Académie Française en 1979  © MaxPPP)

Alain Decaux a découvert l’histoire sur les bancs de la Sorbonne à Paris, en simple auditeur, sans prétention d'obtenir un diplôme.

 

Un amour qu'il va vouloir transmettre, inlassablement. Pour cela, Alain Decaux se tourne vers les médias de masse, dès le début des années 1950. Ce sera La tribune de l'Histoire à la radio. Le programme sera diffusé jusqu'en 1997 !

Un conteur qui a popularisé l'histoire

Et puis à la télévision avec La caméra explore le temps. Alain Decaux, c'est un conteur, et il va s'installer dans les foyers français avec cette émission mythique : Alain Decaux raconte.  Il enregistrera 130 émissions dans les années 70 et 80 sur la chaîne Antenne 2.

 

Il est élu à l'Académie Française en 1979, successeur de Jean Guéhenno au neuvième fauteuil. Historien, auteur, il a aussi une brève carrière en politique. Entre 1988 et 1991, dans le deuxième gouvernement Rocard, il est ministre délégué au Quai d'Orsay, en charge de la Francophonie. Il existe d'ailleurs depuis une quinzaine d'années (1999) le Prix Alain Decaux de la francophonie. Tous les deux ans, des écrivains sont récompensés pour leur nouvelle.

"Transmettre la compréhension du monde"

Le président de la République, François Hollande rend hommage à un homme "qui avait la passion de l’Histoire. Parce qu’il aimait la France, et parce qu’il voulait que la République transmette à chacun la compréhension du monde. Il avait saisi avant d’autres la force de l’audiovisuel pour offrir au plus grand nombre le récit de notre histoire nationale."

 

Comment permettre à chacun de mieux s'informer ?

Participez à la consultation initiée dans le cadre du projet européen De facto sur la plateforme Make.org. Franceinfo en est le partenaire

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Médias

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.