Information : la crainte de l’émergence de nouveaux médias d’opinions

Publié
Durée de la vidéo : 6 min.
Information : la crainte de l’émergence de nouveaux médias d’opinions
FRANCEINFO
Article rédigé par
France Télévisions

Le possible rapprochement d’Europe 1 avec CNews a poussé de nombreux journalistes de la radio à se mettre en grève. Ils ne voulaient pas devenir une radio d’opinion selon Matthieu Bock, grand reporter pour Europe 1.

Europe 1 et CNews, un possible rapprochement qui fait polémique. Plusieurs journalistes de la radio se sont mis en grève pendant un certain temps pour contester cette possible décision, craignant de devenir une radio d’opinion. Même si la grève a pris fin, Matthieu Bock, reporter pour Europe 1, explique dans le 23 heures de Franceinfo mercredi 23 juin que "cette partie de radio d’opinion, c’est quand même un peu propice aux fake news, aux approximations. Nous à Europe 1, on est quand même une radio de reportages, de faits, d’analyses, de débats aussi. Mais le débat, ça ne veut pas dire une radio d’opinion où on entend tout et n’importe quoi."

Un Fox News à la française ?

Lui aussi invité sur le plateau du 23 heures, François Jost, professeur émérite en Sciences de l’information à La Sorbonne Nouvelle, fait le parallèle avec la chaîne Fox News aux États-Unis qui "roulait pour Trump. On ne sait pas très bien pour qui roule Bolloré. Moi c’est la question que je me pose. On voit bien qu’il y a une direction, une gouvernance extrêmement brutale mais pour le profit de qui ? Est-ce que c’est son empire qu’il veut toujours accroître ou est-ce que c’est pour une raison politique qui va se démasquer peu à peu ?", s'interroge-t-il.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Médias

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.