Il est impossible "dans l'immédiat supprimer la publicité dans la journée" sur les chaînes publiques, selon M. Copé

"Pour des raisons budgétaires assez faciles à comprendre, je ne vois pas bien comment dans l'immédiat nous pouvons supprimer la publicité dans la journée" sur ces chaînes, a déclaré mardi le patron des députés UMP, sur France 2.De son côté la chaîne privée TF1 a annoncé qu'elle allait demander une suppression de "la taxe France Télévisions".

Jean-François Copé, président du groupe UMP à l\'Assemblée.
Jean-François Copé, président du groupe UMP à l'Assemblée. (AFP - Eric Piermont)

"Pour des raisons budgétaires assez faciles à comprendre, je ne vois pas bien comment dans l'immédiat nous pouvons supprimer la publicité dans la journée" sur ces chaînes, a déclaré mardi le patron des députés UMP, sur France 2.

De son côté la chaîne privée TF1 a annoncé qu'elle allait demander une suppression de "la taxe France Télévisions".

"Il faudrait pratiquement 300 à 400 millions d'euros pour compenser la suppression de la publicité. Je ne vois pas où on trouverait l'argent", a déclaré mardi Jean-François Copé, en faisant valoir que "c'est l'équivalent de ce que l'on fait lorsque l'on ne remplace pas un fonctionnaire sur deux (partant) à la retraite".

"Nous sommes dans une période difficile, nous avons besoin de préserver l'argent public, je ne crois que ce soit la meilleure manière de le faire", a ajouté le député de Seine-et-Marne.

La loi prévoit la suppression totale de la publicité sur les chaînes publiques fin 2011.

Les sénateurs Catherine Morin-Desailly (UC) et Claude Belot (UMP) ont par ailleurs déposé une proposition de loi repoussant la suppression de la publicité à 2015.

Le PDG de TF1 Nonce Paolini a annoncé pour sa part qu'il allait demander la suppression de la taxe payée par les chaînes privées pour financer la fin de la publicité sur ces chaînes. "En 2010, sur la seule journée avant 20h00, le service public a fait plus de publicité qu'en 2008 sur l'ensemble de la journée", a-t-il affirmé considérant le parrainage sur France Télévisions (présent après 20h00) a augmenté de "33%" depuis la suppression de la publicité en soirée.