Cet article date de plus d'onze ans.

Hervé Ghesquière, Stéphane Taponier et leurs trois accompagnateurs afghans sont toujours en captivité en Afghanistan

Emmanuel Petit, Fabien Barthez et Christophe Dugarry, trois des footballeurs de l'équipe de France championne du monde en 1998, témoignent (voir vidéo ci-contre) de leur soutien pour les deux journalistes enlevés le 30 décembre dans la province de Kapisa dans l'est de l'Afghanistan.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Une banderole demandant la libération d'Hervé Ghesquière et Stéphane Taponier à la mairie de Caen (7 juin 2010) (AFP/KENZO TRIBOUILLARD)

Emmanuel Petit, Fabien Barthez et Christophe Dugarry, trois des footballeurs de l'équipe de France championne du monde en 1998, témoignent (voir vidéo ci-contre) de leur soutien pour les deux journalistes enlevés le 30 décembre dans la province de Kapisa dans l'est de l'Afghanistan.

Voici la teneur de leurs messages :

"Bonjour, je m'appelle Emmanuel Petit, ancien joueur de l'équipe de France championne du monde 1998 en France. C'est un message adressé à Stéphane et Hervé qui sont depuis trop longtemps retenus par les talibans. Soyons tous solidaires pour les appuyer, pour qu'ils puissent être libérés le plus rapidement possible et rejoindre leurs familles".

"Hervé et Stéphane, écoutez on pense beaucoup à vous", déclare Christophe Dugarry. "On espère que vous allez rentrer très rapidement parce que vous devez manquer énormément à votre famille et on a tous envie de vous revoir rapidement parmi nous".

"Bonjour Hervé, bonjour Stéphane, je suis Fabien Barthez, on ne se connait pas, mais tout ce je sais c'est que vous passez des moments difficiles, en espérant vous revoir très rapidement auprès de nous".

Un bandeau a également été installé sur la façade de l'immeuble de France Télévisions, dans le XVe arrondissement, pour rappeler leur captivité.

Le mardi 30 juin, le 19/20 de France 3 a consacré une page spéciale à un triste anniversaire : les six mois de captivité des deux journalistes, enlevés alors qu'ils étaient en reportage pour l'émission Pièces à conviction. Il y a eu aussi des manifestations dans toute la France, et des messages de soutien affichés à l'initiative de RSF au RER Luxembourg à Paris.

Les actriceq Juliette Binoche, Isabelle Huppet et le cinéaste Bertrand Tavernier ont également apporté leur soutien ainsi que l'ancien otage de France Télévisions Jean-Louis Normandin (voir les vidéos).

-> Voir aussi le site liberez.net

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Médias

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.