Fleur Pellerin nomme un médiateur pour résoudre la crise à Radio France

L'ancien directeur général de l’Unedic, Dominique-Jean Chertier, est chargé de trouver une sortie de crise.

Des manifestants brandissant des pancartes de soutien à la grève des salariés de Radio France lors d\'un rassemblement contre l\'austérité, jeudi 9 avril à Paris.
Des manifestants brandissant des pancartes de soutien à la grève des salariés de Radio France lors d'un rassemblement contre l'austérité, jeudi 9 avril à Paris. (STEPHANE DE SAKUTIN / AFP)

Fleur Pellerin a nommé, jeudi 9 avril, Dominique-Jean Chertier médiateur dans le conflit à Radio France. La ministre de la Culture et de la Communication a pris cette mesure réclamée par les syndicats pour trouver une issue au mouvement de grève, entré dans sa 4e semaine. La feuille de route de ce spécialiste du dialogue social sera simple : trouver une sortie au conflit social en cours au sein de la Maison de la radio. Il s'agit "d'un pas important" et d'un geste "vers la réconciliation", ont réagi les syndicats.

"Permettre dans les plus brefs délais la fin du conflit"

Dominique-Jean Chertier est ancien directeur général de l’Unedic et ancien conseiller social de Jean-Pierre Raffarin à Matignon entre 2002 et 2003. Passé par Air Inter (ancienne compagnie aérienne), il est réputé fin connaisseur des syndicats et du dialogue social.

La mission de Dominique-Jean Chertier se déroulera en deux phases dont "la première, immédiate, doit permettre, dans les plus brefs délais, la fin du conflit, la reprise des antennes et le retour aux conditions normales du dialogue social", a indiqué le ministère de la Culture et de la Communication dans un communiqué. Sa première rencontre avec les syndicats doit avoir lieu vendredi matin.