Regardez en direct le discours d’Emmanuel Macron à l’occasion de ses vœux à la presse

Le président de la République renoue avec cette tradition abandonnée il y a quatre ans sous François Hollande.

Ce direct est terminé.

Ce qu'il faut savoir

Emmanuel Macron présente ses vœux à la presse, mercredi 3 janvier, lors d’une cérémonie au palais de l’Elysée, que vous pouvez suivre sur notre site franceinfo.fr.

Un président à la parole rare. A la différence de François Hollande, Emmanuel Macron n’a donné que très peu d’interviews depuis le début de son quinquennat. Souvent critiqué à cause de sa prise de distance avec les journalistes, le chef de l’Etat renoue ainsi avec une tradition de la Ve République, née sous le général de Gaulle. En 2014, la présentation des vœux à la presse a été délaissée par François Hollande. 

Un discours sans conférence de presse. La présidente de l’Association de la presse présidentielle (APP), Elisabeth Pineau, ouvrira la cérémonie par la présentation de ses vœux à la profession, puis Emmanuel Macron prononcera un discours devant les journalistes, qui ne pourront pas lui poser de questions à l’issue de son allocution.

Le grand chambardement pour 2018. Le président de la République devrait livrer quelques pistes, notamment concernant la réforme annoncée de l’audiovisuel public. Lors de la campagne, il envisageait de redéfinir son périmètre et proposait la création d’une "BBC à la française", avec le rapprochement des télévisions et radios publiques. Son programme envisageait également l’instauration d’un nouveau processus de nomination des dirigeants, qui pourraient être nommés non plus par le CSA, mais par les conseils d’administration des chaînes.    

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #VOEUX

22h30 : "La question qui est fondamentale, c'est 'Qui est-ce qui établit la vérité ?' Emmanuel Macron nous dit que c'est un juge qui va établir la vérité. Donc lutter contre les 'fake news', ça veut dire donner le pouvoir à un juge de dire ce qui est autorisé ou non dans un débat selon ses propres critères de vérité", critique Arthur Messaud.

22h24 : Emmanuel Macron a annoncé qu'un texte de loi allait être déposé pour lutter contre les "fake news" diffusées sur Internet en période électorale. "La chose semble irréalisable, complètement excessive ou sujet à un nombre d'abus infinis", alerte auprès de franceinfo Arthur Messaud, membre de La Quadrature du Net, une association qui défend les libertés des citoyens sur Internet.

21h16 : Il se dit contre "les propos d'antichambre". Lors de ses vœux à la presse, Emmanuel Macron a déclaré aux médias : "La proximité à laquelle nous avions pu parfois nous habituer, n’était, je pense, bonne ni pour le pouvoir politique, ni pour l’exercice du métier de journaliste." "Emmanuel Macron a tenu à montrer qu’il n’était pas François Hollande, friand de confidences", note Le Lab d'Europe 1.

18h48 : Emmanuel Macron a également confirmé la présentation en Conseil des ministres, "avant la fin de l'année" 2018, d'un projet de loi sur l'audiovisuel public. "Des propositions partagées, chiffrées et structurées, construisant un scénario de transformation à mettre en œuvre seront rendues par la mission sur laquelle s'appuie la ministre de la Culture [Françoise Nyssen]. Elles seront la matière d'un débat que nous voulons large avec l'ensemble des professionnels", a déclaré le président.

18h43 : Voici sa déclaration sur le CSA :


18h39 : "Les pouvoirs du régulateur, qui seront profondément repensés durant l'année 2018, seront accrus pour lutter contre toute tentative de déstabilisation par des services de télévision contrôlés ou influencés par des Etats étrangers."

Emmanuel Macron a également parlé du rôle, bientôt élargi, du Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA).

18h35 : Emmanuel Macron vient donc d'annoncer un texte de loi pour lutter contre les "fake news". Voici sa déclaration :


18h31 : "Les plateformes se verront imposer des obligations de transparence accrue sur tous les contenus sponsorisés afin de rendre publique l'identité des annonceurs et de ceux qui les contrôlent, mais aussi de limiter les montants consacrés à ces contenus."

Emmanuel Macron précise son projet de loi contre les "fake news".


17h57 : "La liberté de la presse n'est pas une liberté spéciale, elle est la plus haute expression de la liberté."

Le président de la République, Emmanuel Macron, s'exprime en direct de l'Elysée, à l'occasion de ses vœux à la presse. Vous pouvez le regarder dans notre direct.




17h31 : Dans quelques minutes, Emmanuel Macron prononcera ses premiers vœux à la presse depuis l'Elysée. Vous pourrez regarder son intervention dans notre direct.