Cet article date de plus de neuf ans.

Copenhague: "L'immense déception d'Alain Juppé"

"L'accord, si on peut parler d'accord, est quasiment vide". C'est ainsi que l'ancien Premier ministre commente sur son blog les résultats du sommet de Copenhague sur le climat. C'est la première personnalité de la majorité présidentielle à être aussi critique sur l'issue de ce sommet. Jean-Louis Borloo, le ministre de l'environnement a refusé de parler d'échec mais du "début d'un processus mais qui va être compliqué, difficile.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Radio France © France Info)

“Pour tous ceux qui y croyaient (et j’en étais), pour tous ceux qui s’étaient mobilisés depuis des mois, pour tous ceux qui avaient lancé un “ultimatum climatique” aux dirigeants de la planète et qui attendaient une sorte de “big bang” écologique à Copenhague, le résultat de la conférence de l’ONU est une immense déception” écrit Alain Juppé sur son blog
“Qu’on en juge: l’accord, si l’on peut parler d’accord, est quasiment vide.
Certes les “parties” affirment leur volonté de limiter le réchauffement de la planète à 2°C. La belle affaire dès lors que cette déclaration de principe n’est accompagnée d’aucun engagement concret! Tout juste l’annonce d’offres nationales de réduction des émissions de gaz à effet de serre. A venir et sans sanction. Un mécanisme de vérification est, lui aussi, annoncé mais ses modalités restent à négocier.

Alain Juppé exonère Nicolas Sarkozy de toute responsabilité dans cet échec. Il salue l'effort du président français pour "désembourber” la conférence. Et il ne peut que constater que Barack Obama, “prisonnier de son Congrès, a manqué l’occasion d’entraîner la planète vers un autre modèle de développement.” Et que la Chine “s’est montrée à la fois consciente des enjeux, y compris pour sa propre survie, mais fortement allergique à toute contrainte internationale, fût-elle librement consentie.”
Quand à l’Europe, “hélas! n’a pas vraiment pesé, faute de vraie conviction partagée.”

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.