Cet article date de plus de six ans.

Vidéo L'appel à la paix du frère d'Ahmed Merabet, policier victime des frères Kouachi

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

Très ému, Malek Merabet a rendu hommage à son frère, musulman tué par des terroristes, et a lancé un appel contre la montée du racisme et la tentation des amalgames.

Ahmed Merabet, 40 ans, a perdu la vie le 7 janvier. Blessé par les frères Kouachi, qui venaient d'attaquer le siège de Charlie Hebdo, il a été froidement achevé par l'un des deux terroristes. Ce policier d'origine algérienne était musulman, comme ses meurtriers. Ce samedi 10 janvier, son frère Malek lui a rendu hommage au nom de sa famille, des trémolos dans la voix : "Ahmed, homme d'engagement, avait la volonté de veiller sur maman et les siens depuis la disparition de son père il y a 20 ans. Dévastés par cet acte barbare, nous nous associons à la douleur de toutes les familles des victimes".
 
"Les fous n'ont ni couleur, ni religion"
 
Malek Merabet a également livré plusieurs messages : "Je m'adresse maintenant à tous les racistes, islamophobes, antisémites. Il ne faut pas mélanger les extrémistes et les musulmans. Les fous n'ont ni couleur, ni religion. Je tiens à soulever encore un point : arrêtez de faire l'amalgame, de déclencher des guerres, de brûler des mosquées ou des synagogues. Vous vous attaquez à des gens. Ça ne ramènera pas nos morts et ça n'apaisera pas les familles".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Charlie Hebdo

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.