VIDEO. Communauté juive: entre inquiétude et attachement à la France

Depuis la prise d'otages dans une épicerie casher à Paris qui a fait quatre morts vendredi 9 janvier, la communauté juive est inquiète, mais attachée à la France.

France 2

La prise d'otages qui a fait quatre morts vendredi 9 janvier, dans une épicerie casher porte de Vincennes, à Paris, a renforcé l'inquiétude de la communauté juive. L'une des plus anciennes de France, à Strasbourg, qui compte 2000 familles, est partagée entre l'inquiétude et son attachement à la France. Ce lundi 12 janvier pour l'arrivée à l'école, la police sécurise l'entrée, comme depuis 30 ans.

"Notre volonté, rester vivre ici"

"La communauté juive en a marre de subir des actes antisémites, de se faire tuer, de se faire agresser" lance un passant, au micro de France 2.

La question de quitter la France ou de rester ne laisse personne indifférent au sein de la communauté. "La question se pose peut-être de manière individuelle mais de manière globale, notre volonté c'est de continuer à vivre dans une ville où depuis 1000 ans les juifs vivent en bonne intelligence", explique René Gutman, grand rabbin de Strasbourg et du Bas-Rhin.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un rassemblement du Conseil représentatif des institutions juives de France, le 31 juillet 2014, à Lyon (Rhône).
Un rassemblement du Conseil représentatif des institutions juives de France, le 31 juillet 2014, à Lyon (Rhône). (ROMAIN LAFABREGUE / AFP)