Cet article date de plus de six ans.

Lorànt Deutsch souhaite le retour du délit de blasphème

Le comédien juge "irresponsable" la dernière une de "Charlie Hebdo".

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le comédien Lorànt Deutsch, le 4 novembre 2014 à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine). (MAXPPP)

Lorànt Deutsch ne va pas se faire que des amis. Le comédien a qualifié d'"irresponsable" la dernière une de Charlie Hebdo, vendredi 23 janvier. 

Dans un entretien accordé au quotidien Nice-Matin, Lorànt Deutsch estime ainsi que la nouvelle caricature de Mahomet, publiée en une du numéro des "survivants" de Charlie Hebdo, est "un nouvel outrage""La liberté d'expression est totale, dans le respect des lois de la République. Mais on devrait réfléchir au délit de blasphème, qui a été aboli", ajoute-t-il.

"Opposer croyants et pensants, cela me peine"

"Moi, je me sens insulté quand on s'en prend à ma religion [le comédien est catholique], insiste-t-il. Ne confondons pas laïcité et anticléricalisme farouche. Vouloir opposer 'croyants' et 'pensants' comme si les premiers étaient des abrutis, cela me peine", conclut-il.

Le dessinateur Luz présente la une du numéro du "Charlie Hebdo" "des survivants", lors d'un point presse au journal "Libération", le 13 janvier 2015. (© PHILIPPE WOJAZER / REUTERS )

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Charlie Hebdo

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.