Charlie Hebdo ouvre symboliquement son capital à trois nouveaux actionnaires

Trois collaborateurs du journal entrent symboliquement au capital de "Charlie Hebdo" puisqu'ils ne vont détenir qu'une seule action. 

Des unes de \"Charlie hebdo\". 
Des unes de "Charlie hebdo".  (ROLAND MACRI / MAXPPP)

Trois nouveaux actionnaires vont faire leur entrée au capital de Charlie Hebdo, détenu pour le moment uniquement par Riss, à 66,7% et Eric Portheault à 33,3%, a appris jeudi 20 juin franceinfo auprès du journal satirique. Comme le prévoient les statuts du journal depuis 1992, ces trois actionnaires sont des salariés du journal. Il s'agit de Yann Diener, rédacteur qui tient la rubrique psy, Pierrick Juin, dessinateur, et Gilles Raveaud, chroniqueur éco.

Une entrée symbolique 

Les trois nouveaux actionnaires ne vont avoir qu'une seule action chacun, il s'agit donc d'une entrée symbolique pour ces trois personnes arrivées au journal après les attentats de janvier 2015. Une manière de se tourner vers l'avenir et d'élargir la direction comme l'avait promis Riss.

Il n'y aucun enjeu financier : le statut de société solidaire de presse, adopté par Charlie Hebdo après les attentats, interdit de distribuer des dividendes. La manne financière, récoltée notamment au moment de la parution du numéro exceptionnel post-attaque de janvier 2015, est bloquée et sert uniquement au développement du journal.

Une assemblée générale de Charlie Hebdo doit acter cette entrée au capital dans les jours à venir. Charlie Hebdo compte 30 000 abonnements, un chiffre stable depuis 2018 et vend 28 000 numéros en kiosques chaque semaine, en baisse depuis 2018.

Franceinfo est partenaire de la consultation "Comment les médias peuvent-ils améliorer la société ?" avec Make.org, Reporters d’Espoirs et plusieurs autres médias. Si vous souhaitez y participer, vous pouvez proposer vos idées et voter sur celle des autres participants dans le module ci-dessous.