Dimanche en politique, France 3

Charlie Hebdo : la rédaction à la rencontre de ses lecteurs

À Strasbourg (Bas-Rhin), quelque 800 personnes sont venues rencontrer les journalistes et dessinateurs du journal satirique, samedi 2 novembre. Une première depuis l'attentat du 7 janvier 2015.

FRANCE 3

Première sortie au grand complet depuis janvier 2015 pour l'équipe de Charlie Hebdo, longuement applaudie, samedi 2 novembre. Une équipe meurtrie, renouvelée aussi, par la force des choses, mais toujours combattive et engagée. Deux heures de tables rondes ont été organisées. En coulisse, les dessinateurs s'en donnent à cœur joie. Journalistes et chroniqueurs racontent les attaques et menaces. L'hebdomadaire dépense 1,5 million d'euros pour sa sécurité. Les journalistes disent aussi leur sentiment de solitude.

Honorer la mémoire des défunts et préserver l'ADN du journal

La rencontre avec le public est un temps fort. Les dédicaces sont propices à des mots de soutien à destination de ces acharnés irrévérencieux. Douze personnes avaient été assassinées dans l'attentat de Charlie Hebdo. Les abonnements avaient alors grimpé de 10 000 à 220 000. Aujourd'hui, ils sont encore à 30 000. Jour après jour, l'équipe se bat pour honorer la mémoire de ses camarades et pour garder l'ADN de ce journal satirique, à la liberté de ton et de crayon.

La rédaction de Charlie Hebdo, à Strasbourg le 2 novembre, lors d\'une rencontre avec le public, inédite depuis l\'attentat de 2015, pour réaffirmer le rôle de la presse satirique et de la caricature.
La rédaction de Charlie Hebdo, à Strasbourg le 2 novembre, lors d'une rencontre avec le public, inédite depuis l'attentat de 2015, pour réaffirmer le rôle de la presse satirique et de la caricature. (PATRICK HERTZOG / AFP)