"Charlie Hebdo" : comment se procurer le prochain numéro ?

Tiré à 3 millions d'exemplaires, le numéro 1178 de "Charlie Hebdo" arrive en kiosques mercredi. Très attendu, il risque de s'arracher en un temps record. Francetv info vous donne quelques conseils pour avoir une chance de vous le procurer.

Le dessinateur Luz présente la une du numéro du \"Charlie Hebdo\" \"des survivants\", lors d\'un point presse au journal \"Libération\", le 13 janvier 2015.
Le dessinateur Luz présente la une du numéro du "Charlie Hebdo" "des survivants", lors d'un point presse au journal "Libération", le 13 janvier 2015. (© PHILIPPE WOJAZER / REUTERS )

La demande est historique pour ce numéro 1178. Une semaine après l’attaque terroriste qui a décimé sa rédaction, Charlie Hebdo paraît, le 14 janvier, comme chaque mercredi. Malgré les 3 millions d'exemplaires imprimés, soit soixante fois plus que le tirage habituel, la quête de ce nouveau numéro risque de se révéler compliquée, tant la demande est importante. 

Francetv info vous donne quelques conseils pour avoir une chance de vous procurer ce numéro historique. Trois options s'offrent à vous. 

Se lever très tôt 

"Au vu de l'affluence prévue, j'ai conseillé aux clients de venir dès 7 heures du matin", insiste Romain Auffret, qui tient le kiosque situé en face du 48, avenue de La Motte-Picquet, dans le 15e arrondissement de Paris. Si ce kiosquier ne connaît pas encore le nombre exact d'exemplaires qu'il recevra mercredi matin, il table tout de même sur "une petite cinquantaine". Trop peu pour la demande, "les premiers [clients] arrivés seront donc les premiers servis" conclut-il. 

Comme lui, la plupart des kiosquiers parisiens interrogés par francetv info n'acceptent pas les réservations, de peur de ne pouvoir les honorer. C'est le cas de Michel Razmi, qui tient le kiosque situé en face de la station de métro La Motte Picquet-Grenelle. "Je n'ai pris aucune demande de réservation, je recevrai demain 75 exemplaires, et j'en ai demandé une centaine supplémentaire au distributeur, mais je n'ai aucune certitude", concède-t-il. Il s'agace de voir "plus de cent personnes par jour" venir lui demander de réserver Charlie Hebdo ("certaines demandes émanent même de l'étranger"), alors qu'il ne vendait auparavant que "deux exemplaires de Charlie Hebdo par semaine". "La dernière fois que j'ai vu ça, c'était pour le 11 septembre 2001", affirme-t-il, avant de prévenir : "Demain, hors de question d'en vendre plus d'un exemplaire par personne, pas la peine de venir m'en demander dix."

Lecteurs parisiens, vous pouvez trouver les horaires du kiosque le plus proche de chez vous sur le site de la mairie. Pour les plus motivés d'entre vous, sachez qu'à Paris, le premier kiosque ouvre à 4h30 dans le quartier du faubourg Saint-Honoré (8e).

Réserver un exemplaire (quand c'est possible) 

Si vous n'êtes pas un lève-tôt et que les réservations sont toujours ouvertes, vous pouvez essayer de réserver votre exemplaire de Charlie Hebdo chez votre libraire, votre maison de la presse ou votre buraliste. Mais attention, vous avez déjà été devancé par d'autres. Les réservations sont souvent déjà closes pour mercredi. "J'ai déjà 200 réservations, je ne suis pas certaine que nous puissions satisfaire toutes les demandes", se désole, mardi matin, Patricia Raynal, libraire dans le 15e arrondissement de Paris. Dans sa boutique, les clients affluent depuis trois jours pour lui demander de mettre un magazine de côté. "Les gens découvrent aujourd'hui Charlie Hebdo, certains m'ont même demandé Hara-Kiri [qui a disparu en 1985]", plaisante Patricia.

Mais les commandes peuvent encore être ouvertes pour jeudi. Le distributeur du journal, les Messageries lyonnaises de presse (MLP), a prévu une livraison en deux temps, en vue de la très forte demande. "En tout, je devrais recevoir près de 500 exemplaires, confirme Patricia Raynal, alors que je n'en vendais généralement que deux ou trois par semaine."

Georges, responsable d'une maison de la presse située elle aussi dans le 15e arrondissement, le confirme : "Je recevrai d'abord 250 exemplaires, puis j'en recommanderai le nombre nécessaire pour jeudi." Pour lui, en revanche, rien ne sert de se précipiter. "Il y en aura bien assez pour tout le monde", assure-t-il, même s'il enregistre déjà plus de 200 réservations. "Certains ne savent même pas à quoi ressemble Charlie Hebdo", s'amuse-t-il. Mercredi matin, exceptionnellement, l'hebdomadaire prendra place au milieu de la boutique, sur le présentoir habituellement réservé au Parisien. "En temps normal, les seuls deux exemplaires que je reçois sont cachés tout au fond de la boutique aux côtés des autres journaux satiriques", confie Georges, dépité. 

Le commander en ligne 

Dernière possibilité : vous pouvez commander votre exemplaire de Charlie Hebdo sur internet. Certains sites spécialisés dans les offres d'abonnements aux magazines, comme Toutabo.com ou Viapresse.com, proposeront en effet, dès mercredi matin, la vente au numéro de cet exemplaire historique. Mais il vous faudra patienter pour le feuilleter. 

Sur le site Toutabo.com, la vente devrait être ouverte sur plusieurs jours. "Nous devrions avoir assez d'exemplaires pour satisfaire toute la demande et nous distribuons plusieurs pays comme les Etats-Unis, l'Australie ou le Royaume-Uni" assure à francetv info le directeur, Jean-Frédéric Lambert, qui certifie que "le site n'enregistrera pas plus de demandes qu'il n'a d'exemplaires à disposition. Donc aucun risque de payer un numéro qui n'arrivera jamais." Il précise que "tous ceux qui se sont abonnés ces derniers jours, et jusqu'au 13 janvier inclus, sont assurés de recevoir l'exemplaire du 14 janvier". Quant à ceux qui le commanderont mercredi depuis la France métropolitaine, ils devraient le recevoir dans les délais postaux normaux, donc dans les deux jours maximum.