Attentats de janvier 2015 à Paris : six personnes en garde à vue dans l'enquête sur les armes utilisées par Amedy Coulibaly

Quatre personnes ont été interpellées dans le Nord et deux dans le Val-de-Marne, a appris franceinfo de source judiciaire.

Amedy Coulibaly, l\'un des auteurs des attentats de janvier 2015, pose avec l\'une de ses armes.
Amedy Coulibaly, l'un des auteurs des attentats de janvier 2015, pose avec l'une de ses armes. (AFP)

Six personnes ont été placées en garde à vue, mardi 20 mars, dans l'enquête sur la fourniture des armes utilisées par Amedy Coulibaly, le tueur de l'Hyper Cacher, a appris franceinfo de source judiciaire.

Quatre personnes ont été interpellées dans le Nord et deux dans le Val-de-Marne. Ces gardes à vue ont pour but de "préciser le rôle qu'[elles] auraient pu jouer dans la fourniture des armes à Amedy Coulibaly", a précisé cette source à franceinfo.

Amedy Coulibaly avait tué une policière municipale à Montrouge (Hautes-de-Seine) le 8 janvier 2015, au lendemain de l'attentat de Charlie Hebdo qui avait été perpétré par les frères Kouachi. Ensuite, Amedy Coulibaly avait abattu quatre personnes à l'épicerie juive Hyper Cacher, porte de Vincennes à Paris, lors d'une prise d'otages le 9 janvier 2015.