Cet article date de plus de sept ans.

Canal perd son procès contre BeIn Sports

La Justice a donné tort mercredi à la chaîne Canal+ qui attaquait BeIn Sports pour concurrence déloyale. Elle réclamait près de 300 millions d'euros, estimant que les abonnements de sa rivale qatarie étaient trop bas, à 12 euros par mois contre 40 pour la chaîne cryptée française. Le tribunal de commerce de Nanterre a estimé au contraire que ces prix étaient en adéquation avec le marché.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (© PHOTOPQR/L'ALSACE)

Une chaîne qui ne cherche absolument pas la rentabilité économique, qui dépense sans compter pour rafler tous les droits de retransmission et qui a attiré 1,7 million d'abonnés grâce à des prix anormalement bas. Voilà comment Canal+ avait dépeint sa rivale qatarie dans sa plainte. La chaîne cryptée estime avoir perdu près de 190.000 abonnés depuis la création de BeIn Sports, il y a maintenant deux ans. La faute à une concurrence déloyale, plaide-t-elle. Et de réclamer 293 millions d'euros en compensation.

Canal dépense autant que BeIn pour les retransmissions

La justice a elle été d'un autre avis : 12 euros par mois pour s'abonner à BeIn, c'est "en adéquation avec les prix observés sur le marché ", a estimé le tribunal de commerce de Nanterre, dans sa décision rendue mercredi. Le tribunal relève aussi que Canal+ dépense autant que BeIn, si ce n'est plus, pour acheter les droits de retransmission des compétitions. Bref, la bataille entre les deux chaînes n'a rien à faire sur le terrain judiciaire. Le bras de fer va se poursuivre sur le petit écran.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Médias

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.