Bruno Patino, actuel directeur de France Culture, quitte son poste pour s'occuper du numérique de France Télévisions

Bruno Patino, directeur de la station depuis 2008, "a annoncé son départ au personnel dans un courrier interne", a déclaré mercredi à l'AFP la radio publique.Dans son édition datée de jeudi, le quotidien Le Monde révélait que "Bruno Patino, s'apprêterait à quitter la station pour rejoindre France Télévisions".

Bruno Patino, directeur du Monde intéractif pendant huit ans, va devenir le monsieur numérique de France Télévisions.
Bruno Patino, directeur du Monde intéractif pendant huit ans, va devenir le monsieur numérique de France Télévisions. (AFP)

Bruno Patino, directeur de la station depuis 2008, "a annoncé son départ au personnel dans un courrier interne", a déclaré mercredi à l'AFP la radio publique.

Dans son édition datée de jeudi, le quotidien Le Monde révélait que "Bruno Patino, s'apprêterait à quitter la station pour rejoindre France Télévisions".

"L'accord devrait se finaliser d'ici la fin de la semaine", concluait le quotidien.

Bruno Patino, 45 ans, a effectué une grande partie de sa carrière dans le groupe Le Monde. Il a été dirigeant du Monde interactif de 2000 à 2008, avant de prendre la direction de France Culture.

Il a une formation de journaliste et de manager et est l'actuel directeur de l'Ecole de journalisme de Sciences Po.

Selon Le Monde, la direction de France Culture a été proposée à Olivier Poivre d'Arvor, qui aurait accepté l'offre.

Autres départs de Radio France pour France Télévisions
Rémy Pflimlin a décidé de supprimer le poste de numéro 2 du groupe public. Patrice Duhamel occupait ce poste jusqu'ici ; directeur général de l'ensemble des chaînes publiques (France 2, France3, France 5, et France O).

L'ex-directeur adjoint chargé du dialogue social et des ressources humaines de Radio France, Patrice Papet, a répondu favorablement à Rémy Pflimlin et va devenir directeur des relations humaines et responsable de l'organisation de France Télévisions.

Pour les finances, le nouveau PDG de France Télévisions, a appelé Martin Adjari qui était directeur adjoint de l'Opéra de Paris depuis mars 2009. Il a passé cinq ans à Radio France au poste de directeur général délégué à la gestion et à la production.

Rémy Pflimlin, qui a dirigé France 3 entre 1999 et 2006, connaît particulièrement bien le groupe public. Il n'a pas voulu chahuter les dirigeants des antennes publiques. Les responsables des chaînes des différentes unités de programmes devraient rester en place pour le moment.

Parcours de Bruno Patino

Bruno Patino est docteur en sciences politiques et diplômé
de l'Ecole supérieure des sciences économiques et commerciales (Essec).

Il a commencé sa carrière comme chargé d'affaires au CFF-Interfinanz en 1989, avant de travailler pour l'Organisation des Nations unies (ONU) à New York de 1991 à 1994.

En 1994, changement de cap : il est correspondant du Monde au Chili, où il couvre la révolution démocratique. Puis, il devient directeur délégué d'Infomatin, l'éphémère quotidien d'André Rousselet, dont le Monde était actionnaire. Il touche également à la télévision à Canal+, où il ne reste que six mois, et à l'édition chez Hachette.

En 1999, il revient au Monde et prend en charge sa filiale numérique, Le Monde Interactif, dont il est directeur général puis président. Parallèlement, il devient en 2003 le président et directeur de la publication d'un des fleurons du groupe, l'hebdomadaire Télérama. Il impulse la création d'une nouvelle formule en septembre 2006, afin que l'hebdomadaire culturel retrouve une "certaine singularité".