Cet article date de plus d'onze ans.

"Aujourd'hui en France/Le Parisien" a été condamné vendredi pour "atteinte à la vie privée" dans l'affaire Polanski

Le quotidien devra verser des dommages et intérêts au cinéaste et à son épouse, Emmanuelle Seigner, pour avoir publié des photos de famille.Elles ont été prise lors de la libération de Roman Polanski, dans son chalet de Gstaad, en Suisse, où il est assigné à résidence dans l'attente d'une éventuelle extradition vers les Etats-Unis.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Roman Polanski (archives) (France 2)

Le quotidien devra verser des dommages et intérêts au cinéaste et à son épouse, Emmanuelle Seigner, pour avoir publié des photos de famille.

Elles ont été prise lors de la libération de Roman Polanski, dans son chalet de Gstaad, en Suisse, où il est assigné à résidence dans l'attente d'une éventuelle extradition vers les Etats-Unis.

Les USA réclament à Berne l'extradition du cinéaste, poursuivi pour avoir, en 1977, eu des relations sexuelles avec une mineure de 13 ans.

Le 5 décembre, le Parisien avait publié trois photos pour illustrer un article intitulé Polanski a retrouvé les siens: l'une le montrait arrivant à Gstaad, l'autre sa femme Emmanuelle Seigner derrière la vitre du chalet, et la 3e, le fils du réalisateur alors qu'il se trouvait dans le jardin enneigé.

Le juge des référés du tribunal de grande instance de Paris a condamné Aujourd'hui en France/Le Parisien à verser 3.000 euros au couple, ainsi qu'à faire état de cette condamnation dans un prochain numéro.

Considérant que ces clichés représentaient une atteinte à son droit à l'image et à l'intimité de sa vie privée, le couple Polanski réclamait un total de 40.000 euros de dommages et intérêts. Cette action en référé est la première d'une longue liste entamée par Roman Polanski.

Le réalisateur franco-polonais et son épouse ont notamment assigné VSD, le Journal du Dimanche et Voici, à qui ils réclament un total de 75.000 euros de dommages et intérêts. Le délibéré est prévu le 19 janvier pour ces affaires.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.