Cet article date de plus de deux ans.

Audiences radio : Europe 1 chute encore avec Nikos Aliagas, France Inter talonne RTL

La matinale d'Europe 1 a perdu 154 000 auditeurs sur un an et plafonne à 6,2%. RTL est toujours leader; avec une audience cumulée de 11,8%.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
L'animateur et journaliste Nikos Aliagas lors d'une présentation de la grille d'Europe 1, le 4 septembre 2013 à Paris.  (MARTIN BUREAU / AFP)

Europe 1 s'enfonce un peu plus. L'audience de la station de la rue François 1er a chuté d'un point, à 6,2%, soit son niveau le plus bas hors période estivale, selon les chiffres publiés jeudi 15 novembre par Médiamétrie. Ces chiffres faisaient figure de premier test pour la grille d'Europe 1, profondément renouvelée à la rentrée par son nouveau patron, Laurent Guimier. "Les résultats ne sont pas encore là, mais l'antenne est celle que nous voulions", a-t-il réagi sur Twitter. 

Son changement le plus emblématique a consisté à mettre aux commandes de la matinale le journaliste et animateur Nikos Aliagas, en remplacement de Patrick Cohen, qui n'avait pas réussi durant la saison précédente à redresser la barre. Or, en un an, Nikos Aliagas perd 154 000 auditeurs. 

Sur le reste des radios, RTL est toujours leader. Sur cette vague mesurée en septembre et octobre, la station a cédé 0,2 point d'audience cumulée par rapport à un an plus tôt, à 11,8%, devant France Inter (+0,4% point à 11,5%) et NRJ (-0,9 point à 9,8%). Franceinfo reste à un niveau élevé, à 8,1%, mais perd un peu de terrain (-0,4 point).

Parmi les autres résultats de cette vague, France Culture, autre station du groupe Radio France, a signé un nouveau record et frôle désormais les 3% d'audience cumulée, avec un bond de 0,6 point à 2,8% d'audience cumulée. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.