Après 17 saisons, Laurent Ruquier quitte l'émission "On est en direct", auparavant "On n'est pas couché", le talk-show du samedi soir sur France 2

Malgré une "entente naturelle", l'animateur a admis ne pas être "à l'aise dans la coanimation" de l'émission, qu'il présentait avec Léa Salamé. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
L'animateur Laurent Ruquier sur le plateau du talk-show "On est en direct", à Paris, le 25 septembre 2020. (JEAN-BAPTISTE QUENTIN / MAXPPP)

Depuis 2006, il était celui qui occupait l'antenne de France 2 en deuxième partie de soirée, chaque samedi. Laurent Ruquier a annoncé, vendredi 3 juin, qu'il arrêtait de présenter le talk-show "On est en direct", dans un message posté sur Twitter, confirmant une information de Télérama. "Demain soir, ce sera ma dernière émission (...) après 17 saisons passées ensemble", écrit-il sur le réseau social.

Précisant qu'il s'agit de sa décision "de quitter cette case horaire", l'animateur confie ne pas être "à l'aise dans la coanimation pour un talk-show". "J'ai essayé, mais malgré mon entente naturelle avec Léa Salamé, je trouve l'exercice trop frustrant", a-t-il ajouté. La journaliste Léa Salamé et Laurent Ruquier animaient ensemble, depuis la rentrée 2021, ce programme lancé en 2020.

D'autres projets avec France 2

Léa Salamé était auparavant chroniqueuse de Laurent Ruquier de 2014 à 2016 dans "On n'est pas couché"Son passage à la tête de cette émission essentiellement culturelle et divertissante était censée donner une coloration plus politique et plus en phase avec l'actualité, notamment à l'approche de l'élection présidentielle de 2022.

"Je souhaite bonne chance à Léa Salamé ainsi qu'à son producteur et je travaille avec France 2 sur de nouveaux projets pour la rentrée", a assuré Laurent Ruquier. Dès la saison prochaine, il a confirmé qu'il reprendrait l'antenne chaque dimanche soir pour l'émission "Les Enfants de la télé".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Médias

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.